Instagram fait interdire l’appli qui ridiculise vos amis

14 août 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Instagram fait interdire l'appli qui ridiculise vos amis

La police d’Instagram a encore sévi ! On savait déjà que les photos un peu trop olé-olé n’étaient pas les bienvenues. Notre chère Rihanna en a fait les frais puisque sa légère tendance exhibitionniste lui a valu la suppression de son compte. Maintenant avec Instagram, police de la bienséance, haro sur les blagues potaches.

L’agence A&G basée à Philadelphie avait lancé un concept assez drôle avec le compte Pic Nix. Une sorte de machine à honte pour ridiculiser vos amis, leurs incessants selfies, leurs animaux pseudo mignons et leurs insupportables photos de nourriture.

 

 

pic-nix_03

 

Sur son site, l’agence explique : “Et là, quelqu’un a posté une photo de son enfant marchant sur la plage au coucher du soleil pour la 37e fois en deux semaines. Mais vous connaissez trop bien cette personne pour vous désabonner. C’est pourquoi nous avons créé Pic Nix : pour dire anonymement à vos amis d’arrêter avec les photos clichés.”

Voilà comment cela fonctionnait :

 

 

Très simple d’utilisation, le principe était d’indiquer votre victime, ce que vous lui reprochiez et enfin choisir une photo depuis le site de Pic Nix. Ensuite, un robot se chargeait de les publier sur un compte Instagram entièrement dédié à la moquerie (gentille, la moquerie) en taguant la personne.

Mais les modérateurs d’Instagram, eux, ne rigolent pas. “Nous pensions que c’était cool d’aider les gens à arrêter les photos clichés mais Instagram n’a pas aimé la blague”, peut-on lire sur le site de l’agence. “Même s’ils ont fermé notre compte, nous n’avons pas fini de faire des choses cool.”

 

 

Même si l’aventure s’est arrêtée, l’agence a publié des statistiques après sa brève existence. Les internautes ont largement bashé leurs amis pour leurs selfies (38 %), puis pour les photos de nourriture (8 %) et enfin, pour les photos de vacances (7 %).

 

Capture d’écran 2014-07-30 à 12.24.58

 

C. S.

Explorez
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #451 : la vie simple
© Melissa Alcena / Instagram
La sélection Instagram #451 : la vie simple
De la photographie de paysage à la nature morte en passant par l'autoportrait, notre sélection Instagram de la semaine est une ode...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
© Julie Legrand
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
Nos coups de cœur de la semaine, Julie Legrand et Kathleen Missud, ont toutes deux, au cours de leur parcours dans le 8e art, fait le...
22 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill