Instasnoop: l’appli flippante pour fouiner en toute tranquillité

30 septembre 2015   •  
Écrit par Marie Moglia
Instasnoop: l'appli flippante pour fouiner en toute tranquillité
Fouiner sur le compte Instagram sans se faire repérer à cause d’une manipulation maladroit: c’est tout le concept de l’application Instasnoop, disponible en ce moment sur l’App Store.

Ça vous est peut-être déjà arrivé: stalker un compte Instagram – c’est-à-dire prendre discrètement quelques renseignements sur une personne en déroulant le fil de ses photos. Sauf que voilà, l’écran tactile peut parfois être trompeur. Sans le vouloir, vous “likez” une photo du compte que vous être en train d’éplucher. La personne qui suscite votre attention reçoit une notification. Vous êtes repéré.

C’est pour remédier à ce genre d’incidents et permettre aux fouineurs de fouiner sans risque qu’Olivia Orchowski a lancé Instasnoop. Contraction entre le nom du réseau Instagram et le verbe to snoop (traduction: espionner, fureter), l’outil ne protège pas seulement des “likes” indiscrets, il permet aussi d’organiser une véritable petite “veille” personnelle – pour ne pas dire surveillance.

instasnoop-screenshot-fisheyelemag

Un œil sur tout le monde

En effet, chaque utilisateur peut créer sa propre liste – la Snooplist – de comptes qu’il ne peut pas suivre, mais sur lesquels il souhaite quand même garder un œil. L’application met aussi en avant l’intégralité des comptes auxquels vous êtes abonnés: ainsi il est possible de voir les “followers” que vous partagez avec d’autres, mais aussi ceux qui ne vous ont pas suivi en retour. C’est sans compter l’option “Zoom”, qui permet d’observer le moindre détail d’une image. Bref, Instasnoop permet à n’importe quel utilisateur de se transformer en Big Brother d’Instagram…

(via Dazed)

Explorez
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
© Cristina De Middel. Revenir à nouveau [Volver Volver], série Voyage au centre, 2021. Avec l’aimable autorisation de l’artiste / Magnum Photos
À Arles : les femmes photographes dans le viseur de la rédaction
En parallèle de ses articles sur la 55e édition des Rencontres d’Arles, qui se tiendra jusqu’au 29 septembre 2024, la rédaction...
11 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
© Damien Krisl
Les images de la semaine du 08.07.24 au 14.07.24 : visions du futur
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes de Fisheye sondent le futur en interrogeant le temps présent.
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin