Jeanne Pieprzownik colore le monde pour dénoncer l’égoïsme humain

25 juin 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Jeanne Pieprzownik colore le monde pour dénoncer l’égoïsme humain

Photographe plasticienne, Jeanne Pieprzownik peint ses images de tons bariolés pour rehausser la splendeur du monde. Inspirée par l’art naïf et le surréalisme, elle compose à l’aide de nuances un récit riche en émotion, où chaque contraste devient un symbole, un fragment, une sensation. « Je suis persuadée de voir les couleurs de manière très fade, confie-t-elle. Lorsqu’une d’elles semble flashy, elle m’apparaît normale. Mes tonalités sont éclatantes, elles sont le reflet de ma personnalité, ma perception du monde. Elles vivent pour embellir une réalité parfois difficile – j’aime dénoncer un fléau comme la pollution à travers une approche très plastique. » Véritable encyclopédie de 700 images, Les chemins de l’ADN conte, à travers un certain réalisme magique, la relation ambiguë entre homme et nature. Au cœur d’un paysage sublime, des empreintes néfastes laissées par l’être humain, dispersées çà et là, révèlent son égoïsme. « Je dévoile, dans cette série, mon engagement écologique. L’humain ne perçoit pas la beauté évidente de notre planète, suis-je obligée d’accentuer ses couleurs pour qu’il en prenne conscience ? », s’interroge-t-elle. Utilisant la retouche comme un pinceau, l’artiste applique un baume sur son environnement. Un filtre fantaisiste, révélant une splendeur teintée d’amertume, un charme fragile, mourant, dont l’éclat doit être à tout prix protégé.

© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik
© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik

© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik

 

© Jeanne Pieprzownik© Jeanne Pieprzownik

© Jeanne Pieprzownik

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas