Joe Nigel Coleman

04 mars 2019   •  
Écrit par Eric Karsenty
Joe Nigel Coleman

Photographe australien autodidacte, Joe Nigel Coleman, 28 ans, explore le monde pour nous en rapporter des images qui nous conduisent en terres inconnues, entre rêves et souvenirs. Cet article est à retrouver dans  Fisheye #11.

« Depuis quelques années, prendre des photos est devenu quelque chose de très important pour moi. C’est une manière de découvrir comment je perçois le monde. Je souhaite que mes images ne soient pas la simple représentation de ce que je vois, mais la manière dont je le vois. Elles deviennent alors une description romantique de mes souvenirs, de mes désirs, de mes peurs, des choses auxquelles je me confronte quand je rêve. Je voudrais que celui qui regarde mes photos puisse pénétrer dans certains de mes rêves. Évoquer des impressions surréelles, des sensations d’étonnement, d’ambiguïté et de beauté. Il ne s’agit pas de documenter un lieu ou un moment, mais de donner forme à des fragments de mon imagination qui deviennent les vôtres. Prendre des photos après le coucher du soleil est une chose incroyable. Je peux utiliser la pellicule comme une toile pour peindre à l’aide de lumières et de couleurs d’une manière plus créative. Les films réagissent différemment quand ils sont exposés longtemps à la lumière, ils révèlent des coloris et des formes que l’oeil ne peut voir. »

Joe Nigel Coleman est un photographe autodidacte né à Newcastle, en Australie. Il donne un caractère surréaliste à ses photos en utilisant toutes sortes d’appareils. Après avoir passé la plus grande partie des huit dernières années à voyager autour du monde, il livre des images qui traduisent une certaine beauté de l’inconnu et un profond désir de nature. Ses travaux ont été publiés dans de nombreuses revues et présentés un peu partout dans le monde, notamment à Londres lors d’une exposition personnelle, Many Moons & More, en 2012.

© Joe Nigel Coleman

© Joe Nigel Coleman

© Joe Nigel Coleman© Joe Nigel Coleman

 © Joe Nigel Coleman© Joe Nigel Coleman

© Joe Nigel Coleman© Joe Nigel Coleman

© Joe Nigel Coleman© Joe Nigel Coleman

© Joe Nigel Coleman

Explorez
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
© Julian Slagman
Looking at my brother : mes frères, l’appareil et moi
Projet au long cours, Looking at My Brother déroule un récit intime faisant éclater la chronologie. Une lettre d’amour visuelle de Julian...
09 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Rafael Medina : corps libres et désirés 
© Rafael Medina
Rafael Medina : corps libres et désirés 
En double exposition, sous les néons des soirées underground, Rafael Medina développe un corpus d'images grisantes, inspirées par les...
27 juin 2024   •  
Écrit par Anaïs Viand
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
© Nanténé Traoré, Late Night Tales, 2024 / Un ou une artiste que tu admires par-dessus tout ?
Pierre et Gilles, in-quiétude et Cyclope : dans la photothèque de Nanténé Traoré
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
26 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
© Chloé Lamidey
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
Chiens, chats, ours, éléphants ou encore pigeons, apprivoisés, sauvages ou même espions, parmi les séries présentées sur les pages de...
À l'instant   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •