La promenade rafraîchissante de Thomas Boivin dans le quartier de Belleville

06 avril 2023   •  
Écrit par Léa Boisset
La promenade rafraîchissante de Thomas Boivin dans le quartier de Belleville

L’exposition Belleville de Thomas Boivin, présentée du 10 mars au 4 juin à Maison de la Photographie Robert Doisneau, nous offre une promenade dans le Paris du 19e arrondissement qui réactualise la photographie de quartier.

C’est dans une grande simplicité, loin de toute volonté de description sociologique, que les photographies de Thomas Boivin explorent le paysage urbain de Belleville, le visage de ses passants, ainsi que des objets vagabonds, cristallisés en natures mortes. S’attachant à des détails singuliers – drapés flottants au vent, plis soyeux des vêtements, figures ensoleillées, parfois dans d’étranges postures – pris entre mouvement et inertie, il renouvelle l’image un peu figée du Paris classique.

Pour réaliser ces portraits de sujets animés et inanimés, pris entre 2010 et 2020, l’artiste a demandé aux passants la permission de les photographier : ici, pas de cliché à la sauvette ou prises sur le vif. Il s’agissait alors de retrouver, lors de la pause des modèles, ce que l’œil de l’auteur avait pu saisir, dans l’immédiateté de l’instant. Atteindre, dans cette offrande généreuse du modèle qui pose, la spontanéité, le naturel du sujet qui ne se sait pas observé. Les corps ondoient ainsi avec franchise et bienveillance sous l’objectif de Thomas Boivin, tantôt s’unissant avec le décor, tantôt s’en détachant, sans faux-semblant. Cette nouvelle façon d’approcher ses modèles est une preuve, s’il en fallait, qu’il est encore possible de photographier ses semblables dans l’espace public.

De cette promenade dans un autre Belleville, à travers l’œil sensible de Thomas Boivin, on sort comme apaisé. Les photographies, d’une grande douceur et d’une clarté estivale réjouissante, nous invitent à de chaleureuses rencontres. S’installe ainsi un double dialogue : des corps photographiés entre eux, qui se font écho, ou qui s’opposent, et un dialogue muet entre les passants et les spectateurs, ces derniers questionnant les postures, les regards qui leur sont offerts.

© Thomas Boivin

© Thomas Boivin© Thomas Boivin

© Thomas Boivin

© Thomas Boivin© Thomas Boivin

© Thomas Boivin

© Thomas Boivin

Explorez
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
© Mark McKnight, Him, Shadow (2020)
Åsa Johannesson : « Je cherche à diversifier la méthodologie queer dans la photographie »
Maîtresse de conférences à l’université de Brighton, en Angleterre, l’artiste suédoise multidisciplinaire Åsa Johannesson vient de...
20 juin 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Le musée du quai Branly - Jacques Chirac dévoile les lauréat·es du Prix pour la photographie
Familia 1 © Felipe Romero Beltrán
Le musée du quai Branly – Jacques Chirac dévoile les lauréat·es du Prix pour la photographie
Julie Gough, Priyadarshini Ravichandran et Felipe Romero Beltrán sont les lauréat·es du Prix pour la photographie du musée du quai Branly...
20 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
© Fernanda Tafner
Fernanda Tafner : fascismes en perspective
Pour son projet – toujours en cours – intitulé L’Objet, Fernanda Tafner replonge dans l’époque de la montée du fascisme, durant les...
19 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
22 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin