La sélection Instagram #132

13 mars 2018   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #132

Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez les comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil cette semaine.

@ginandthomic

« C’était peut-être un rêve », nous confie Karen Thom. Ses photographies, délicates et minimalistes, semblent en effet provenir d’un songe. Plages et palmiers aux couleurs pâles forment un univers idyllique, dont on espère ne jamais se réveiller.

© Karen Thom / Instagram© Karen Thom / Instagram

© Karen Thom / Instagram

@manucasir

Ce mystérieux Instagrameur, toujours absent des clichés de sa galerie, dévoile un univers flamboyant, coloré par les tons chaleureux du soleil couchant. Car sous le ciel cramoisi, les paysages urbains apparaissent tout autrement. Une belle découverte.

© Manucasir / Instagram

© Manucasir / Instagram

@mkwlsn

Michael Wilson immortalise l’urbain en couleurs et en accordant un soin particulier à la géométrie. Dans ses images, les lignes sont parfaitement bien dessinées et la composition réfléchie. Voici une autre façon de visiter la ville.

© Michael Wilson / Instagram© Michael Wilson / Instagram

© Michael Wilson / Instagram

@thatmattyh

« J’ai toujours été partagé entre le désir d’être créatif et la volonté de faire le bien, sans réaliser qu’il était possible de fusionner les deux », explique Matt Hyndman, un cinéaste originaire d’Irlande du Nord, maintenant basé à Londres. L’artiste utilise le cinéma comme la photographie pour raconter des histoires aux gens et pour créer le changement.

© Matt Hyndman / Instagram© Matt Hyndman / Instagram

© Matt Hyndman / Instagram

@niallmcdiarmid

Nial McDiarmic est un photographe écossais travaillant à Londres. Ses portraits, touchants ou amusants, illustrent la diversité de la capitale anglaise. Ce sont les détails des images – des accessoires bariolés, des postures incongrues ou encore des moments intimes – qui font le charme de cet Instagram.

© Niall McDiarmid / Instagram

© Niall McDiarmid / Instagram

@lumino

C’est la lumière qui construit les images d’Éric Giovon, photographe et réalisateur venu de New York. Imposante, elle dépose un voile sur les clichés, les rendant dramatiques. Mais elle peut aussi se faire intimiste, ou même s’effacer complètement pour révéler les ombres nocturnes. Un compte sublime.

© Eric Giovon / Instagram© Eric Giovon / Instagram

© Eric Giovon / Instagram

@tamar_burduli

Les images de Tamar Burduli nous plongent dans nos propres rêves, ou cauchemars, on ne sait pas trop. Ses clichés, en couleur ou en noir et blanc, arrêtent le temps et nous forcent à poser notre regard. Tamar saura inspirer le futur portraitiste que vous êtes peut-être.

© Tamar Burduli / Instagram© Tamar Burduli / Instagram

© Tamar Burduli / Instagram

Explorez
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
18 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
© Salome Chatriot
Lancement de Fisheye Immersive La Revue : un observatoire annuel des arts numériques et immersifs
Un an après le lancement du magazine en ligne, Fisheye Immersive sort sa revue papier. 192 pages, bilingues français-anglais, consacrées...
15 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet