La sélection Instagram #236

10 mars 2020   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #236

Rétros, post-apocalyptiques ou tout simplement féériques, les mondes créés par les photographes de cette sélection Instagram #236 nous proposent une évasion hors de notre quotidien.

@parkinglotpapi

Carter Bliss l’annonce : son compte se constitue de « photos qui prennent vie dans (sa) baignoire ». Après l’argentique, la deuxième passion du jeune photographe américain ? Les voitures. Le moyen de transport devient alors une œuvre d’art à part entière. 

© Carter Bliss / Instagram© Carter Bliss / Instagram

© Carter Bliss / Instagram

@andrewsuperview

Andrew ne jure que par l’argentique. Ce jeune photographe italien offre sur son compte Instagram une mysticité visuelle. On y découvre bien souvent des femmes posant au cœur de la nature. Qu’ils soient flous ou estompés, leurs minois fleurissent dans le cadre avec poésie.

© andrewsuperview / Instagram© andrewsuperview / Instagram

© andrewsuperview / Instagram

@mathieu_richer_ 

Le photographe français Mathieu Richter Mamousse expose à travers sa galerie Instagram plusieurs de ses projets. Plus qu’une vitrine, son compte apparaît comme une fenêtre sur d’autres cultures du monde.

© Mathieu Richer Mamousse / Instagram© Mathieu Richer Mamousse / Instagram

© Mathieu Richer Mamousse / Instagram

@morganhillmurphy

Photographe de mode adepte des mises en scène insolites, Morgan Hill-Murphy déconstruit avec humour les codes du genre. Couleurs chaudes, détails incongrus, scènes poétiques… En développant une esthétique unique, il impose sa propre vision du beau. Un compte fascinant.

© Morgan Hill-Murphy / Instagram© Morgan Hill-Murphy / Instagram

© Morgan Hill-Murphy / Instagram

@lucrecia_lucrecia_

Installée à Paris, Lucrecia Duende publie sur Instagram ses errances dans une nature féérique. En jouant avec les couleurs et notre perception du réel, elle transforme notre monde en un univers parallèle fantastique. Perdu dans ses paysages, on se surprend à ne plus vouloir les quitter.

© Lucrecia Duende / Instagram© Lucrecia Duende / Instagram

© Lucrecia Duende / Instagram

@photosbybenjii

Bienvenue dans l’univers de Benji Beacham, un monde curieusement désert à l’ambiance post-apocalyptique. Peu de silhouettes osent s’aventurer dans les rues pluvieuses éclairées par les néons. Seul le mystère s’installe, distillant une atmosphère des plus ténébreuses.

© Benji Beacham / Instagram© Benji Beacham / Instagram

© Benji Beacham / Instagram

@whereisone

Tony, étudiant en architecture, entraîne ses followers dans une escapade thaïlandaise. Plus précisément, à Bangkok, la ville de résidence de l’artiste. Dans ses photos de rue, les ombres se mélangent à des couleurs acidulées. Un compte pétillant parfait pour faire une pause.

© whereisone / Instagram© whereisone / Instagram

© whereisone / Instagram

Image d’ouverture © Morgan Hill-Murphy / Instagram

Explorez
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
© Marine Combes
30 ans après ? : à Niort, tous les futurs se déclinent
Les Rencontres de la jeune photographie internationale célèbrent leurs 30 ans à Niort. Pour l’occasion, le festival propose aux neuf...
09 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d'un Tibet onirique
© Kin Coedel
Dyal Thak : Kin Coedel, tisserand d’un Tibet onirique
Pour réaliser Dyal Thak, Kin Coedel s’est rendu à de multiples reprises sur le plateau tibétain. Là-bas, le photographe chinois a...
09 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
© Federica Belli / Instagram
La sélection Instagram #449 : émerger de la torpeur
Les images de notre sélection Instagram de la semaine évoquent, par la lumière, le style pictural ou la présence des sujets, un grand...
09 avril 2024   •  
Le Japon dans l'œil des photographes de Fisheye
© Momo Okabe
Le Japon dans l’œil des photographes de Fisheye
Qu'iels y habitent, le visitent, où l'imaginent dans des envolées visuelles oniriques, les photographes présent·es sur nos pages sont...
06 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
Guinevere, Yohji Yamamoto, Paris, 2004 © Paolo Roversi
Paolo Roversi au Palais Galliera : la mode à la lisière des songes
En ce moment même, le Palais Galliera se fait le théâtre des silhouettes sibyllines de Paolo Roversi. La rétrospective, la première qu’un...
12 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d'Alexis Pazoumian
© Alexis Pazoumian
Paris, Texas, Diane Arbus et Arménie, dans la photothèque d’Alexis Pazoumian
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
12 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Bodyland : déluge de chairs
© Kristina Rozhkova
Bodyland : déluge de chairs
C’est l’Amérique contemporaine que Kristina Rozhkova photographie dans sa série Bodyland. Une Amérique de la peau orange comme le...
12 avril 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
© Robin Lopvet
Entre deux mondes : NYC en IA par Robin Lopvet
Du 17 février au 5 mai 2024, Robin Lopvet présente sept séries qui ont toutes en commun l’utilisation de la retouche numérique et/ou de...
11 avril 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas