La sélection Instagram #369

27 septembre 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
La sélection Instagram #369

Jeux de flous et souvenirs mourants… Les photographes de notre sélection Instagram oscillent entre passé lointain et futur incertain. Dans les nuances ensoleillées d’un âge d’or révolu ou les monochromes contrastés, chacun donne à voir sa propre réalité.

@basakyagmur

« Il y a un plaisir dans les bois sans chemin, il y a un ravissement sur le rivage solitaire », écrit Başak Yagmur en légende d’une de ses images. Se délectant de l’égarement, l’artiste invite celui ou celle qui contemple à se laisser porter par la légèreté d’un instinct.

© basakyagmur / Instagram© basakyagmur / Instagram

© Başak Yagmur / Instagram

@nata.horinkova

Éclats de rire ou de larmes, moments de joie ou de tendresse… Sur son compte Instagram, Natalia Horinkova Areosa capture des bribes d’enfance avec candeur et délicatesse.

© nata.horinkova / Instagram© nata.horinkova / Instagram

© Natalia Horinka Areosa / Instagram

@mariaorellana___

Dans des nuances riches et chaleureuses, les sujets de María Orellana se fondent et se dédoublent tels des mirages oniriques. Les images s’étirent alors dans un mouvement lent, résolument cinématographique.

© mariaorellana___ / Instagram© mariaorellana___ / Instagram

© María Orellana / Instagram

@vmdws

Le photographe qui se cache derrière le pseudo de @vmdws s’attache à « simplement capturer le moment ». Sa galerie numérique laisse entrevoir les nombreuses visions de ses errances aux quatre coins du monde.

© vmdws / Instagram© vmdws / Instagram

© vmdws / Instagram

@juliachampeau

Photographe de mode, Julia Champeau aime les contours imprécis, les regards clos et les silhouettes fragmentées. En noir et blanc ou en couleur, les modèles se dévoilent par morceaux dans des mises en scène sophistiquées, naturelles ou déformées.

© Julia Champeau / Instagram© Julia Champeau / Instagram

© Julia Champeau / Instagram

Image d’ouverture © basakyagmur / Instagram

Explorez
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
© Melody Melamed
Melody Melamed : corps, peaux, âmes
Inspirée par une utopie où tout ne serait qu'harmonie, Melody Melamed compose Shangri-La: The Book of Skin, un ouvrage où les peaux...
23 mai 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Malaga, 1966 © Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas