La sélection Instagram #371

11 octobre 2022   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #371

Le portrait sous toutes ses formes est à l’honneur dans cette nouvelle sélection Instagram ! Des identités graphiques variées viennent évoquer l’intimité et l’humanité de leurs sujets, et les jeux de compositions et couleurs deviennent prétexte à l’émotion.

@_virginia.palomares_

Les paysages colorés et évanescents de Virginia Palomares se mêlent à des portraits en surimpression, tous réalisés à l’argentique. Au fil de ses compositions impressionnistes, la photographe en appelle à l’imaginaire du spectateur.

© _virginia.palomares_ / Instagram© _virginia.palomares_ / Instagram

© _virginia.palomares_ / Instagram

@calmcintyrestudio

« Tendresses romantiques dans la lumière ou l’obscurité »

, tel est le leitmotiv de Cal McIntyre. Originaire d’Irlande et installé à Londres, le photographe de mode diffuse une écriture graphique affirmée. Flous saturés ou portraits déformés, l’artiste joue avec ses modèles pour faire éclore leur essence.

© Cal McIntyre / Instagram© Cal McIntyre / Instagram

© Cal McIntyre / Instagram

@kristinellis 

Photographe autodidacte, Kristin Ellis entend créer une « connexion » avec les objets et les êtres qu’elle côtoie. D’instinct, elle se plaît à mêler les paysages naturels aux portraits humains. Dans sa galerie Instagram, les choses vues deviennent alors vécues.

© Kristin Ellis / Instagram© Kristin Ellis / Instagram

© Kristin Ellis / Instagram

@rafaell.e

Photographe et directrice artistique, Raphaëlle Lorgeril présente un univers hyper-esthétique, dopé aux références cinématographiques contemporaines. Ses portraits, teintés de mélancolie, explorent l’intimité de ses propres personnages, sublimés par un travail colorimétrique pointu.

© rafaell.e / Instagram© rafaell.e / Instagram

© rafaell.e / Instagram

@fieeldson

L’œil de Fieldson immortalise l’étrangeté avec une rare élégance, dans des clichés qui alternent couleur, bichromie et monochromie et ne cessent jamais d’intriguer.

© @fieeldson / Instagram© @fieeldson / Instagram

© fieeldson / Instagram

Image d’ouverture : @_virginia.palomares_ / Instagram

Explorez
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
© Tom Kleinberg
Forgotten in The Dark : l’hommage dansant de Tom Kleinberg
Le festival Circulation(s) n’en finit pas de faire briller la jeune photographie européenne. Dans l’un des cubes de l’espace central du...
20 mai 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
© Albertine Hadj
Les coups de cœur #493 : Albertine Hadj et Alessandro Truffa
Nos coups de cœur de la semaine, Albertine Hadj et Alessandro Truffa, emploient la photographie comme une manière de retranscrire et...
20 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
© Pelle Cass
Dans l’œil de Pelle Cass : déchiffrer le chaos d’un terrain de sport
Cette semaine, plongée dans l’œil de Pelle Cass. Dans Crowded Fields, le photographe américain immortalise des terrains de sport sur...
20 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
© Jana Sojka
Les images de la semaine du 13.05.24 au 19.05.24 : la fragilité de l’existence
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes donnent à voir les déclinaisons de la fragilité de l’existence.
19 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet