La sélection Instagram #43

28 juin 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #43
Vous êtes en manque d’inspiration ? Découvrez notre sélection hebdomadaire des comptes Instagram qui nous ont tapé dans l’œil !

@arijanasuman

Pour Arijana, la photographie semble être autant un jeu qu’un beau moyen de se souvenir. Tantôt intimes, tantôt légères et drôles, ses belles images raviront celles et ceux qui s’attachent à l’originalité.

© Arijana Šuman / Instagram
© Arijana Šuman / Instagram

@martina_giammaria

Martina est une photographe et curatrice milanaise. Sur son compte Instagram, vous trouverez aussi bien ses propres clichés que les pépites qu’elle partage avec ses followers.

© Martina Giammaria / Instagram
© Martina Giammaria / Instagram

@m1r3t3

C’est une jolie trouvaille que le compte de David. Les paysages vides et silencieux sont comme recouverts d’un léger voile d’opacité. Il y a un mystère dans ces photographies. Un trouble équivoque dans lequel on aime se plonger.

© David Mirete / Instagram
© David Mirete / Instagram

@kyle_jeffers

Minimaliste et coloré : c’est ainsi que l’on pourrait résumer le compte de Kyle Jeffers. Mais ce qui se joue dans ses images aux cadres étroits est bien plus complexe et riche que cela. Le photographe brille notamment par des compositions heureuses, parfois brillantes. Si votre fil manque de couleur, nul doute que vous trouverez votre bonheur en suivant Kyle.

© Kyle Jeffers / Instagram
© Kyle Jeffers / Instagram

@arlostorm

L’étrangeté de l’univers de Rebecca est bien ce qui la démarque. La photographe nous dévoile sa vision de la réalité et révèle un regard aiguisé et cru, qui se prête facilement au jeu de la fantasmagorie.

© Rebecca Storm / Instagram
© Rebecca Storm / Instagram

@yulia_krivich

Photographe ukrainienne basée à Warsaw, en Pologne, Yulia tire de son quotidien des images mélancoliques qui sont comme des métaphores de ces émotions; et sont surtout une très belle source d’inspiration.

© Yulia Krivich / Instagram
© Yulia Krivich / Instagram
Explorez
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
© Julien Athonady
Les coups de cœur #488 : Nika Sandler et Julien Athonady
Nos coups de cœur de la semaine, Julien Athonady et Nika Sandler, emploient le médium photographique comme une manière d'entrer au plus...
15 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
18 avril 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine