Le CENTQUATRE-PARIS présente le Festival Venice VR Expanded 2021

02 septembre 2021   •  
Écrit par Finley Cutts
Le CENTQUATRE-PARIS présente le Festival Venice VR Expanded 2021

Jusqu’au 19 septembre, le CENTQUATRE-PARIS accueille le Festival Venice VR Expanded 2021 – la sélection complète des œuvres immersives de la 78e édition de la Mostra de Venise. Une expérience connectée, internationale et indubitablement contemporaine.

Depuis 2017, le Venice International Film Festival consacre une partie de sa programmation aux œuvres immersives. Chaque année, une quarantaine de créations venues du monde entier composent leVenice Virtual Reality – une initiative visant à promouvoir les expérimentations en réalité augmentée, un art nouveau et résolument avant-gardiste. En 2020, La Biennale di Venezia a su tirer profit du digital, dans un monde où les déplacements ont été limités, pour délocaliser virtuellement le festival dans plusieurs pays. Grâce à la plateforme VRChat, les visiteurs ont pu interagir ensemble depuis les quatre coins du monde. De nouvelles formes d’exposition sont nées. Le festival n’a jamais été aussi international et connecté. Et cette année, l’expérience se renouvelle, pour la seconde fois, au CENTQUATRE-PARIS et dans plusieurs autres lieux internationaux. Un programme satellite qui permet à un très large public de découvrir une sélection d’œuvres VR inédites. Selon les mots de Marialya Bestougeff, directrice de l’innovation au CENTQUATRE : « La réalité virtuelle est une forme d’art bouillonnante où il y a encore plein de choses à explorer. Un médium particulier, car il crée de nouvelles relations entre les personnes et permet une entrée assumée dans une expérience complètement sensible est expérientielle ».

©-Davide-Rapp©-Davide-Rapp

Montegelato © Davide Rapp

L’expérimentation qui favorise l’évasion

Avec le soutien du programme européen STARTS Towards Sustainability (S2S), du CNC, de l’Institut Français et d’UniFrance – et en partenariat avec Diversion cinema – le Festival présente une programmation riche, mettant en lumière les plus grands créateurs d’art numérique. Au total, 37 projets venant de 21 pays différents ainsi que 35 mondes virtuels à découvrir sur VRChat seront présentés le temps du Festival. Des œuvres inédites présentées en première mondiale, mais surtout des expériences uniques, contemplatives, interactives, narratives, ludiques, documentaires… Autant d’expérimentations singulières qui favorisent l’évasion. En fonctionnant par créneaux horaires, le Festival Venice VR Expanded 2021 propose à chaque visiteur de prendre une heure pour soi et découvrir intimement l’éventail des créations exposées. Pour l’occasion trois typologies sont à disposition du spectateur. Des pièces cinématiques pour s’évader à 360° dans des fictions ou documentaires originaux. Des œuvres immersives narratives, contemplatives ou interactives pour s’immiscer dans des mondes originaux. Et enfin, des œuvres interactives pour plonger et interagir avec les univers et les autres utilisateurs. « Les visiteurs doivent s’attendre à être surpris, à devenir acteurs de ces œuvres immersives », poursuit Marialya Bestougeff.

 

Festival Venice VR Expanded 2021

Jusqu’au 19 septembre

CENTQUATRE-PARIS

© Deng Suyun, Yong Can

Mind VR Exploration © Deng Zuyun & Yong Can

©-Chou-Tung-Yen©-Chou-Tung-Yen

In the mist © Chou Tung Yen

© Glen Neath, David Rosenberg

Knot: a trilogy © Glen Neath & David Rosenberg

Image d’ouverture : In the mist © Chou Tung Yen

Explorez
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
© Pascal Sgro
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
Entre nostalgie et humour, le photographe belge Pascal Sgro saisit, dans sa série en cours Le Jardin du Lunch, la bienveillante laideur...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Le Prix étudiant de la Photographie Industrielle révèle les noms de ses six lauréates
© Adèle Delbet
Le Prix étudiant de la Photographie Industrielle révèle les noms de ses six lauréates
Le jury du Prix étudiant de la Photographie Industrielle 2024 a désigné ses lauréates. Au nombre de six, les gagnantes portent un regard...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #501 : Cal Douglas et Sveta Kaverina
© Sveta Kaverina
Les coups de cœur #501 : Cal Douglas et Sveta Kaverina
Cal Douglas et Sveta Kaverina, nos coups de cœur de la semaine, ont commencé leurs projets grâce à des livres anciens. En les parcourant...
15 juillet 2024   •  
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
© Pascal Sgro
Le Jardin du Lunch : les boulettes de Proust
Entre nostalgie et humour, le photographe belge Pascal Sgro saisit, dans sa série en cours Le Jardin du Lunch, la bienveillante laideur...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les Cowboys Créoles dans l'objectif de Chloé Kerleroux
© Chloé Kerleroux
Les Cowboys Créoles dans l’objectif de Chloé Kerleroux
Avec la série Cowboys Créoles, Chloé Kerleroux rend hommage à la figure du vacher noir, personnage emblématique de l’histoire...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Costanza Spina