Le ciel de Corinne Mercadier commence à Rennes

03 octobre 2013   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Le ciel de Corinne Mercadier commence à Rennes

© Corinne Mercadier, Courtesy Galerie Les Filles du Calvaire, Paris.

Corinne Mercadier a investi la place de l’Hôtel de Ville et l’Opéra de Rennes. Une belle rétrospective en plein air pour cette photographe plasticienne. Un parcours de 40 photographies permet de pénétrer dans le processus de création de l’artiste et de comprendre comment les changements techniques se vivent en corrélation avec ses réflexions sur la lumière, l’espace et le temps.

Depuis les années 80 et jusqu’en 2008, Corinne Mercadier utilise des pellicules Polaroid SX70 qu’elle agrandit pour ses tirages. Mais voilà, la fabrication de ces films s’arrêtent et elle doit se tourner non sans quelques appréhensions vers le numérique. “Je ne serais peut-être jamais passée au numérique si la production de Pola ne s’était pas arrêtée”, confie l’artiste. Et il semble que le changement lui ait réussi, car le numérique a apporté une dimension de mise en scène passionnante à son travail. Chaque prise de vue dure environ une journée et est le fruit d’un intense travail de préparation, mais aussi de retouche.

Dans la salle de l’Opéra, on peut découvrir dans un film d’une vingtaine de minutes comment Corinne Mercadier conçoit d’abord ses images dans des carnets qu’elle remplit de notes, de dessins et de références. Alors si vous êtes de passage à Rennes, ne ratez pas l’occasion de découvrir les œuvres de Corinne Mercadier. J.L.

Le ciel commence ici, jusqu’au 20 octobre, Place de l’Hôtel de Ville et Opéra de Rennes. 

 

Corinne Mercadier, Où commence le ciel - n°10, 1995

 

Corinne Mercadier, Assiettes, série  Black Screen, 2012

 

2300KFAPRW=0.08 GW=0.08 BW=0.08 RB=9.99 GB=9.99 BB=9.99Topaz

Explorez
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par...
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina