Le festival Les Nuits Photo revient pour une nouvelle édition !

19 octobre 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le festival Les Nuits Photo revient pour une nouvelle édition !

Les Nuits Photos reviennent pour une nouvelle édition dont nous vous dévoilons la programmation. Le festival de films photographiques aura lieu les 4 et 5 novembre 2022.

Les vendredi 4 et samedi 5 novembre prochains, Les Nuits Photos investiront l’Entrepôt, espace du 14e arrondissement, et la Bibliothèque François Villon. Comme à l’accoutumée, le festival consacré au film photographique proposera gracieusement une série d’activités autour de ce format d’expression hybride. À la lisière entre le cinéma et la photographie plus traditionnelle, le genre a su se réinventer au fil des ans, encourageant une nouvelle forme de créativité qui fait fi des frontières entre les disciplines. Cette année, la manifestation s’articule autour de la thématique du son. « Il est un vecteur de narration indispensable, le principal levier d’immersion, le seul capable de créer un espace de projection mental, de façonner notre approche sensible. Et c’est aussi le ciment qui vient consolider nos briques photographiques entre elles, qui crée des tensions, des rythmes, voire des silences », déclare Alexe Liebert, directrice artistique du Festival.

Au programme ? Des moments d’échanges et de rencontres avec les acteurs du milieu autour de tables rondes, d’ateliers et de lectures de portfolio, mais également un ensemble de quatorze projections et trois performances. L’artiste Julien Mauve lancera cette édition 2022, dès 19h30, avec une performance live. Les films photographiques des lauréats et finalistes du Prix LNP 2021 seront ensuite diffusés. Plusieurs cartes blanches rythmeront l’évènement. L’une d’elles a été laissée à l’équipe de Fisheye qui, à cette occasion, vous présentera Focus, un format immersif où se mélangent images et paroles d’auteurs. Une projection d’une heure qui débutera le 4 novembre à 18h ! Les Nuits Photos s’achèveront finalement le samedi 5 novembre sur le projet Dysnomia, un photo-concert signé Theorem of Joy et Alexandre Dupeyron, et la remise des Prix LNP, Diapéro et La Cassette, sans oublier celui du Public.

Des Frères © Salomé Hevin

Des Frères © Salomé Hévin

Radioscopie du dormeur © Caroline Hayer

Radioscopie du dormeur © Caroline Hayeur

Chaos © Tao Douay

Chaos © Tao Douay

Les Impatientes © Lionel Jusseret

Les Impatientes © Lionel Jusseret

La Jeune Fille et le Miroir © Cecilia Dassonneville

La Jeune Fille et le Miroir © Cecilia Dassonneville

Sauvage © David Siodos

Sauvage © David Siodos

Obsessio © Louise Ernandez

Obsessio © Louise Ernandez

Image d’ouverture : Obsessio © Louise Ernandez

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill