Le Prix Nadar récompense « The Train »

02 novembre 2018   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Le Prix Nadar récompense « The Train »

Le Prix Nadar Gens d’images récompense, depuis 1955, des livres consacrés à la photographie. Le Prix 2018 a été attribué à l’ouvrage The Train. 8 juin. Le dernier voyage de Robert F. Kennedy, un convoi funéraire vu par trois artistes.

Tous les ans, le Prix Nadar Gens d’images récompense un livre consacré à la photographie, et édité en France durant l’année écoulée. Le 25 octobre 2018, dans les salons d’honneur de la Bibliothèque nationale de France, le jury a annoncé les résultats. Le Prix a été attribué à l’ouvrage The Train. 8 juin 1968. Le dernier voyage de Robert F. Kennedy, publié aux éditions Textuel. Un ouvrage à trois regards – celui de Paul Frusco, Rein Jelle Terpstra, tous deux photographes, et de Philippe Parreno, réalisateur – sur le convoi funéraire du frère de John Kennedy. L’ouvrage a été publié en parallèle d’une exposition présentée aux Rencontres d’Arles.

Trois regards d’artistes

1968, aux États-Unis, l’assassinat de Robert F. Kennedy est un véritable choc. Cinq ans seulement après l’assassinat du président Kennedy, ce deuxième décès d’un membre du clan semble quelque peu surnaturel. La fin des années 1960 marque un tournant délicat dans l’histoire américaine. La guerre du Vietnam et le mouvement des droits civiques – visant à établir l’égalité des droits des Noirs américains – divisent la société. Pourtant, le 8 juin, le transfert du convoi funéraire de Robert F. Kennedy, de New York à Washington DC, rassemble le peuple. Un événement qui touche à tour de rôle Paul Fusco, Rein Jelle Terpstra et Philippe Parreno.

Paul Fusco, photojournaliste et membre de l’agence Magnum, a été chargé de couvrir les événements liés aux funérailles de Robert F. Kennedy. À bord du train funéraire, il a photographié les milliers de personnes rassemblées le long des voies. Un hommage aussi poignant que silencieux, rythmé par les visages anonymes contemplant le convoi.

En 2008, Rein Jelle Terpstra, artiste installé à Amsterdam, découvre les clichés historiques de Paul. Intéressé par la relation entre perception et mémoire, il se plonge dans le passé et enquête. En 2014, il lance le projet The People’s View, qui renverse la perspective offerte par Paul. Les images collectées renvoient aux souvenirs des observateurs. Leur attente du train, leur quotidien, et ce désir de rendre un dernier hommage à « Bobby » Kennedy.Enfin, Philippe Parreno réalise en 2009 son film, June 8, 1968. Une recréation du trajet du convoi, entre imaginaire et réalité, entre image fixe et mouvement. En ajoutant du son à ses images, l’artiste plonge le spectateur dans une sorte de transe, une expérience immersive. À travers ces trois regards d’artistes, le trajet du train funéraire portant Robert F. Kennedy revit et offre au lecteur un voyage dans le passé.

The Train. 8 juin 1968. Le dernier voyage de Robert F. Kennedy, éditions Textuel, 49 €, 144 p.

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Magnum Photos, courtesy Danziger Gallery

© Philippe Parreno, courtesy LUMA Foundation, Anna Lena Films, Paris© Philippe Parreno, courtesy LUMA Foundation, Anna Lena Films, Paris

© Philippe Parreno, courtesy LUMA Foundation, Anna Lena Films, Paris

© Philippe Parreno, courtesy LUMA Foundation, Anna Lena Films, Paris© Philippe Parreno, courtesy LUMA Foundation, Anna Lena Films, Paris

© Philippe Parreno, courtesy LUMA Foundation, Anna Lena Films, Paris

Explorez
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
Le Parti pris des choses sublime les objets du quotidien
L'exposition collective Le Parti pris des choses au Centre de la Photographie Hauts-de-France, se nourrit de l'oeuvre du poète Francis...
28 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Apolline Coëffet
L’écocide en ligne de mire
© Oleksandra Zborovska, When The River Left The Shores, 2023
L’écocide en ligne de mire
Ce terme est brutalement réapparu dans l’actualité avec la guerre en Ukraine et la destruction du barrage de Kakhovka, dans le sud du...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas