Le silence des paysages dans l’objectif de Patxi Laskarai

23 mai 2023   •  
Écrit par Léa Boisset
Le silence des paysages dans l’objectif de Patxi Laskarai

Jusqu’au 25 juin, l’Angle photographies nous invite à découvrir une série de tirages uniques de Patxi Laskarai, né à Lekunberri en Basse-Navarre, que l’on pourrait qualifier de photographe régionaliste, en raison de son attachement aux paysages basques.

Patxi Laskarai arpente fréquemment le mont Okabe, hébergeant les cromlechs chers aux pyrénéens, ces poétiques cercles de pierres qui servaient de sépulture aux ancêtres, au-dessus de la forêt d’Iraty. Captif de la beauté et de la noblesse des lieux, Patxi Laskarai met cette nature basque au centre de son œuvre, en évacuant toute présence humaine. Ces clichés, d’une grande simplicité, se concentrent sur peu d’éléments : une branche d’arbre, un groupe de feuilles trouées par le ciel, ou encore une ligne d’horizon couronnée de quelques roches…

Morceaux de terre atemporels

Auprès de Patxi Laskarai, nous pénétrons dans un monde atemporel, aux lumières médianes, indéfinies, entre lueurs du matin, au lever du soleil et nuances crépusculaires. Le photographe capture des plaines arides, peuplées de roches mélancoliques, une terre vaine à la T.S Eliot, où règne le silence. Ces paysages, dénués de tout élément humain, semblent nous présenter une terre originelle, nous donnant l’impression d’être les témoins privilégié·es de scènes venues de temps immémoriaux, auxquels nous n’aurions aujourd’hui plus accès.

Les clichés, qui s’apparentent à des peintures par le traitement des couleurs et des objets aux contours floutés, constituent une série très harmonieuse, partageant les mêmes tons chauds, sombres et profonds. Les teintes obscures de la végétation, seul élément vivant des paysages, que l’artiste capture pourtant dans l’ombre, mêlées à un indistinct brouillard, renforcent le caractère austère et prophétique des photographies. L’artiste, qui travaille à l’argentique, expérimente en encrant lui-même ses tirages, sur des papiers manufacturés par Juan Barbe, sans toujours savoir quelle sera la réaction chimique des matières, ni le le rendu exact de l’impression.

© Patxi Laskarai

© Patxi Laskarai© Patxi Laskarai
© Patxi Laskarai© Patxi Laskarai

© Patxi Laskarai

© Patxi Laskarai

Explorez
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Un événement photographique que tu n’oublieras jamais ? © Caroline Heinecke
Sophie Calle, étrangeté et lapins nains : dans la photothèque de Caroline Heinecke
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
16 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
WhiteWall met en lumière l'œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
© Alexandre Souêtre / Courtesy of Whitewall
WhiteWall met en lumière l’œuvre monochrome de Alexandre Souêtre
Le laboratoire WhiteWall met en avant, imprime et édite l'œuvre toute en noir et blanc de Alexandre Souêtre, grâce à un livre haut de...
14 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill