Le voyage autrement

20 septembre 2018   •  
Écrit par Elodie Lenhardt
Le voyage autrement

En 2015, Marine Étoubleau et Thibault Pailloux ont lancé le site Black&Wood, sorte de guide de voyage subjectif où ils racontent leurs périples en textes et surtout en images. Cet article est à retrouver dans notre dernier numéro.

Des images qui éveillent nos envies d’évasion, des city guides offrant conseils et coups de cœur, le tout édité par un couple de graphistes parisiens. Sur le papier, la description du site Black&Wood pourrait évoquer n’importe quel blog de voyage, grosse tendance de ces dernières années. Pourtant, quelque chose le différencie de tous les autres. Est-ce la qualité des images? La précision des parcours ? L’originalité dans la manière dont ses auteurs parcourent le monde ? Un subtil mélange de tout cela, rien n’est laissé au hasard. « Au départ, nous avons voulu faire un site pour donner des infos que nous ne trouvions pas dans les guides classiques. Ces derniers sont très utiles et constituent une base de documentation parfaite. Mais dès lors qu’on sort des grandes villes, ils manquent de contenu », expliquent les globe-trotters.

Si Marine et Thibault ont commencé l’aventure en publiant articles et photos prises au smartphone lors de leurs week- ends en Europe, c’est leur voyage en Islande qui a réellement lancé le site. Pour cette destination, le duo crée son road trip, pour lequel il choisit l’hébergement sous la tente. « La vie en Islande est affreusement chère, les logements en dur nous étaient quasiment inaccessibles, se souviennent les deux voyageurs. Nous nous sommes reportés sur l’option tente. Mais en Islande, ce n’est pas “Miss Camping et mobile homes sans charme”, c’est plutôt “grandes étendues d’herbe entourées de paysages grandioses”, où chacun s’installe où il veut. »

© Black and Wood

Slow travelers

« Nous avons dû tout apprendre à ce moment-là. Il faisait froid, et les rafales de vent rythmaient nos nuits »

, raconte Thibault. Peu à peu, le site évolue, le couple se perfectionne en prise de vue et trouve son public. Les commentaires affluent, et les retours positifs portent l’évolution du projet. « Au fil des voyages, nous sommes devenus de plus en plus exigeants sur nos propres images, et nous sommes passés au reflex numérique. Un des objectifs pour la suite est de rendre l’image encore plus centrale sur notre site », explique Thibault. « Et nous y prenons surtout de plus en plus de plaisir », ajoute Marine. Ils consacrent davantage de temps à la prise de vue.  Jouent avec les lumières et trouvent un équilibre dans leur fonctionnement. « En pratique, je prends la plupart des photos. Marine a plutôt un rôle de directrice artistique », précise Thibault.

Le secret de l’évolution de leur site? « Nous renonçons à des lieux pour rester plus longtemps sur d’autres. Nous avons toujours envie de tout voir, mais nous privilégions désormais la qualité dans la manière de voyager et de prendre des photos. Même si nous ne sommes pas trop fans du terme. Nous tendons de plus en plus vers le “slow travel” », analyse le tandem. Un atout de taille, dans le flot de blogs sponsorisés qui inondent la Toile et dont les auteurs enchaînent les déplacements comme autant de rendez-vous professionnels.« Nous avons toujours voulu garder notre indépendance. Si nous indiquons un produit, c’est que nous l’avons testé, que nous en avions vraiment besoin. Que nous l’avons utilisé et que nous le recommandons sans que la marque nous ait payés pour le dire », affirment-ils.

© Black and Wood

© Black and Wood

© Black and Wood© Black and Wood

© Black and Wood© Black and Wood

© Black and Wood

© Black and Wood© Black and Wood

© Black and Wood© Black and Wood

© Black and Wood

© Black and Wood

Cet article est à retrouver dans son intégralité dans Fisheye #32, en kiosque et disponible ici.

Explorez
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Portrait(s) : une errance photographique au cœur de Vichy
Arielle Bobb-Willis - Production en résidence dans le cadre des Jeux Olympiques Paris 2024 - Corps à corps > Louis Prades, Académie de natation Philippe Croizon de Vichy © Arielle Bobb-Willis. Courtesy Galerie Les filles du calvaire, Paris
Portrait(s) : une errance photographique au cœur de Vichy
Vichy se transforme en une galerie d'art à ciel ouvert pour la 12ᵉ édition du festival Portrait(s), du 7 juin au 29 septembre. Cette...
12 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
PHotoESPAÑA : la jeune création célèbre le mouvement permanent
© Marina Núñez
PHotoESPAÑA : la jeune création célèbre le mouvement permanent
PHotoESPAÑA 2024 investit plusieurs lieux et villes en Espagne et se penche sur le thème du mouvement permanent. L’exposition collective...
07 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Pour Quentin Fromont, le diable est un Apollon
© Quentin Fromont
Pour Quentin Fromont, le diable est un Apollon
Dans Croupir dans la chaleur des autres, Quentin Fromont entreprend un voyage halluciné au cœur d'un littoral sensuel, où les corps...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas