Les cinquante ans des Rencontres d’Arles

14 mars 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les cinquante ans des Rencontres d'Arles

Du 1er juillet au 22 septembre, Les Rencontres de la photographie d’Arles fêtent leur cinquantième anniversaire. L’occasion pour le festival de célébrer un demi-siècle d’histoire, et de se tourner vers l’avenir.

En 2019, Les Rencontres d’Arles célèbrent leur cinquantième anniversaire. Du 1er juillet au 22 septembre, le festival fera le point sur son histoire, rythmée par des expositions, vernissages, surprises et révélations. Pour cet anniversaire, Les Rencontres se plongent dans leurs images d’archives : une collection impressionnante d’environ 300 000 pièces. De ces milliers d’images, 3300 en ont été extirpées, numérisées et placées au cœur du musée Réattu. Un témoignage unique du passé du festival.

« Avec cinquante expositions pour ses cinquante ans, le festival aborde la crise de la cinquantaine avec un peu d’emphase, beaucoup de plaisir et surtout une grande envie de partager l’énergie débordante qui anime la photographie », déclare Sam Stourdzé, directeur des Rencontres. Pour cette édition spéciale, il invite le festival et ses visiteurs à « regarder vers demain, célébrer les cinquante dernières années tout en prospectant pour les cinquante prochaines ». Une décision en phase avec la programmation 2019.

Une certaine évolution

« Mon corps est une arme », « À la lisière », « Relecture », ou encore « L’autre photographie » … Autant de thèmes qui évoquent une certaine évolution – de l’Homme comme du média. Parmi la riche sélection 2019, Pixy Liao exposera à la Croisière ses portraits pétillants. Si elle se met en scène avec humour et légèreté aux côtés de son petit-ami, la photographe chinoise déconstruit les notions de couple et de masculinité « L’objectif de cette expérience est de faire éclater le modèle inhérent aux relations hétérosexuelles, pour laisser place à de nouvelles formes d’équilibre », déclare-t-elle.

À la Maison des Peintres, l’exposition collective Home Sweet Home propose un voyage historique au cœur de la Grande-Bretagne. Trente artistes, de toute génération, y font dialoguer les notions d’intimité, de quotidien et d’identité. En retraçant les cinquante dernières années, l’exposition donne à voir les réalités sociales, culturelles et politiques de la société britannique. Un événement entre passé et présent, emblématique des Rencontres d’Arles 2019.

Plus futuriste, l’exposition Sur Terre, accueillie par l’Atelier des Forges, propose d’interroger le rôle de la photographie dans notre manière d’interagir avec notre environnement. Entre installations, sculptures, jeux vidéo et photographie, 25 artistes contemporaines explorent la relation tumultueuse entre l’homme et la nature. Ensemble, ils interrogent le public : peut-on adapter notre connexion au monde ? Comment réconcilier le progrès technologique la spiritualité ?

Une programmation éclectique, qui réunit photographes professionnels comme amateurs. De Christian Lutz, qui exposera Eldorado, un projet mettant en regard Las Vegas, ses paillettes et son inhumanité, et Macao, la nouvelle capitale du vice située en Chine, aux clichés fous et poétiques des auteurs en herbe de The Anonymous Project.

 

À l’occasion de cet anniversaire, Fisheye vous invite à partager vos meilleurs souvenirs du festival !

© Pixy Liao

© Pixy Liao

© Andy Sewell

© Andy Sewell, Home Sweet Home

© Lucas Foglia, courtesy galerie Michael Hoppen

© Lucas Foglia, courtesy galerie Michael Hoppen, Sur Terre

© Ellen Levitt

© Ellen Levitt

© Tom Wood© Valérie Belin, courtesy Galerie nathalie obadia

© à g. Tom Wood, à d. Valérie Belin, courtesy Galerie Nathalie Obadia

© Gundula Schulze Eldowy

© Gundula Schulze Eldowy

© The Anonymous Project

© The Anonymous Project

Explorez
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet