Les coups de cœur #224

04 février 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur #224

José Mercado étudie le principe de projection psychologique, tandis que Tristan Pereira immortalise un village éphémère du Canada. Voici nos coups de cœur #224.

José Mercado

« L’extérieur agit comme un miroir pour notre esprit, dans lequel nous voyons se refléter différentes qualités ou aspects de notre propre être »

annonce José Mercado, un photographe espagnol né en 1973, à propos de la série Espejo (« Miroir »). Ses clichés en noir et blanc révèlent des passants dans la rue, déformés par la prise de vue à travers des reflets. Avec cette série, José Mercado scrute les profondeurs de son inconscient : « J’ai inconsciemment projeté dans chacune des photographies ce qui causait le rejet à l’intérieur de moi ». Son fil conducteur ? Le principe de « projection psychologique », qui est un « mécanisme mental par lequel une personne attribue aux autres des sentiments ou des pensées qu’elle nie ou qu’elle juge inacceptables. Quand j’ai commencé ce projet de recherche photographique, je cherchais à capturer les aspects qui provoquaient en moi le rejet des autres. » Une série qui situe le spectateur dans un jeu de miroirs, entre ce qui est vu et ce qu’il cherche à voir.

© José Mercado© José Mercado
© José Mercado© José Mercado

© José Mercado

Tristan Pereira

Pour Tristan Pereira, photographe de 24 ans installé à Paris, la photographie doit « faire voyager ». Qu’il capture des paysages des montagnes pyrénéennes ou des panoramas enneigés, dans le froid polaire canadien, l’auteur souhaite immerger le regardeur dans son travail. Alors qu’il vivait au Québec, Tristan Pereira s’est rendu dans le parc National des Monts-Valin. « Après une journée de raquette, dans 60 centimètres de neige, un garde du parc nous a parlé de l’activité de la pêche sur glace – ou la pêche blanche, raconte le photographe. L’hiver, 1 mètre 20 de glace vient paralyser le fjord de Saguenay, et sur la baie de Ha-Ha s’installe un village de pêcheurs ». Dans une atmosphère digne du Grand Nord canadien, sous un vent glacial et -22 ° Celsius, l’auteur a capturé ce village éphémère et onirique, érigé dans un paysage immaculé.

© Tristan Pereira© Tristan Pereira
© Tristan Pereira© Tristan Pereira
© Tristan Pereira© Tristan Pereira

© Tristan Pereira

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine