Les coups de cœur #239

27 mai 2019   •  
Écrit par Anaïs Viand
Les coups de cœur #239

Cette semaine, pour les coups de cœur #239, nous vous présentons deux photographes voyageurs. L’un aime les grands espaces et l’autre, les lieux méditatifs.

Benjamin Visserot

Benjamin Visserot, 26 ans, est photographe et graveur. S’il vit et travaille en région parisienne, il est passionné par la nature, le voyage et les grands espaces. « C’est dans la ferme de mes grands-parents, dans le Loir-et-Cher, que j’ai passé une grande partie de mon enfance. J’y explorais les bois et champs aux alentours. Ce terrain de jeux a stimulé mon inspiration. » Lors d’un périple dans le Tyrol autrichien, il réalise ses premières images. « Je suis revenu avec plus de 300 photos retraçant trois jours de randonnée dans les montagnes. Je n’ai plus jamais lâché mon boîtier après cette expérience. Les clichés se sont ajoutés à mes carnets de voyage et à mes gravures », se souvient-il. Benjamin Visserot a besoin d’échapper au réel. Il travaille avec des pellicules périmées, se rend dans des lieux insolites et indomptés. « Je suis fasciné parle Grand Nord. Là-bas, les tempêtes sont violentes, le climat est rude et le temps semble figé », précise-t-il. Un journal de bord poétique et cinématographique réalisé quelque part entre l’Autriche, la Norvège, l’Islande, les États-Unis ou encore le Groenland.

© Benjamin Visserot

© Benjamin Visserot© Benjamin Visserot

© Benjamin Visserot

© Benjamin Visserot

Lisa Boostani

Réalisatrice et photographe d’origine hispano-iranienne, Lisa Boostani vit à Paris. « Mon travail actuel est marqué par un parcours interdisciplinaire, se situant entre les arts visuels, les médias et la performance. Enrichies de mes expérimentations personnelles autour du corps et des états de conscience modifiés tels que la méditation, la transe et le rêve, mes recherches explorent ces deux thèmes de prédilection : le Sacré et le Profane », confie-t-elle. Lisa Boostani aime se présenter comme une « observatrice des symptômes du monde contemporain ». Ainsi, à travers ses images documentaires du quotidien, elle interroge l’effet de la standardisation sur le paysage. Entre 2016 et 2018, cette dernière voyage en Inde, aux États-Unis, en Suisse, ou encore en Grèce. « Mes longues marches silencieuses m’ont permis de me rendre disponible et de poser un regard méditatif et innocent sur le monde. J’ai été émue par le pouvoir de la nature, sa force sauvage, l’agencement des matières, des couleurs et des lumières qui se répondent universellement et par delà les cultures. »

© Lisa Boostani© Lisa Boostani

© Lisa Boostani© Lisa Boostani

© Lisa Boostani

Image d’ouverture © Benjamin Visserot

Explorez
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l'œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
© Jérémy Appert / Courtesy of Circulation(s)
Dans l’œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
Jérémy Appert, dont le travail est exposé au festival Circulation(s) jusqu’au 2 juin prochain, a côtoyé pendant plusieurs années celles...
13 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
© Alice Pallot
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
Itinérances Foto Sète revient pour sa 2e édition, en réunissant des photographes de tout horizon pour raconter le monde contemporain....
09 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
©Alexa Brunet / Grande commande photojournalisme
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
Du 9 mai au 3 novembre 2024, l'espace culturel dédié à l’Image et l’Environnement Zone i accueille Être là, une exposition collective de...
08 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas