Les coups de cœur #275

10 février 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #275

Victor Quintard et Sacha Féraud sont tous deux férus de street photography. Si le premier capture la poésie du quotidien, le second souligne le minimalisme et l’esthétisme de l’urbain. Voici nos coups de cœur #275.

Victor Quintard

« Je m’intéresse beaucoup aux photographies prises par d’autres artistes. J’aime essayer de comprendre comment l’image a été shootée, pour pouvoir m’en inspirer. De cette manière, j’arrive à voir ce qui m’attire le plus »,

explique Victor Quintard. Cet auteur de 25 ans, ancien étudiant en cinéma et audiovisuel, s’est tourné vers le 8e art à l’adolescence, pour capturer ses amis. « En arrivant à Paris, il y a quatre ans, j’ai acheté mon premier argentique et j’ai commencé à photographier les rues de la capitale », poursuit-il. Pour le jeune homme, la street est un moyen de « saisir les expressions corporelles des gens, jouer avec les couleurs, les contrastes et les différentes lumières du jour ». Adepte du grand-angle, il aime représenter ses sujets dans leur environnement. Discret, Victor Quintard s’attache à faire apparaître la poésie du quotidien. Dans un monde en mouvement perpétuel, il fige, au cours de ses déambulations, quelques instants de grâce – une silhouette solitaire, un clair-obscur théâtral ou encore une scène insolite.

© Victor Quintard

© Victor Quintard

© Victor Quintard

© Victor Quintard

© Victor Quintard

Sacha Féraud

Installé à Metz, Sacha Féraud, 21 ans, étudie l’Administration des Entreprises à l’Institut français des Affaires. « Mais je suis passionné d’audiovisuel depuis mes treize ans. J’ai depuis tourné de nombreuses vidéos et appris à utiliser la suite Adobe en autodidacte. Il y a deux ans, j’ai acheté un reflex, et je suis rapidement tombé amoureux de la photographie », raconte-t-il. Passionné, l’auteur s’essaye à tous les styles, essayant de trouver une esthétique qui lui parlera. « Je n’ai pas d’approche particulière, je capture ce que je trouve beau. J’apprécie particulièrement la photographie de rue, la lumière naturelle, le portrait et – depuis peu de temps – le nu artistique », précise-t-il. Considérant le médium comme un art, Sacha Féraud ne sort jamais sans son boîtier, et ne cesse de créer. Inspiré par le minimalisme et la mode, il présente sur Instagram une collection des plus prometteuses.

© Sacha Féraud© Sacha Féraud

© Sacha Féraud

© Sacha Féraud© Sacha Féraud

© Sacha Féraud

Image d’ouverture : © Victor Quintard

Explorez
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
29 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet