Les coups de cœur #319

14 décembre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #319

Gaëlle Encrenaz et Matisse Guillermin, nos coups de cœur #319 capturent l’intime. La première fige le charme des gestes ordinaires, et la seconde tente de comprendre « [s]on grand-père », femme transgenre.

Gaëlle Encrenaz

Chercheuse en épidémiologie à Bordeaux, Gaëlle Encrenaz a développé très tôt un intérêt pour l’image et la littérature. C’est après avoir passé une année à Montréal qu’elle commence à montrer ses propres clichés. « J’ai ensuite repris l’argentique, qui m’a permis de prendre du plaisir à photographier, d’évoluer dans ma pratique », confie-t-elle. Privilégiant une approche intuitive, l’auteure aime se laisser surprendre par son environnement, observer les récurrences de l’existence. « Je capte souvent des instants du quotidien, des petites routines personnelles auxquelles on oublie souvent d’accorder de l’importance », confie-t-elle. Les Matins, série profondément intime, illustre cette habitude. « Ce travail a débuté lorsque j’ai rencontré ma compagne. Il représente ces matins durant lesquels on prend le temps de s’arrêter, d’apprécier l’ordinaire », ajoute-t-elle. Une ode à la lenteur et aux plaisirs simples qu’il nous faut savourer.

© Gaëlle Encrenaz

© Gaëlle Encrenaz© Gaëlle Encrenaz

© Gaëlle Encrenaz© Gaëlle Encrenaz

© Gaëlle Encrenaz

Matisse Guillermin

« À travers ma propre recherche d’identité, j’accorde beaucoup d’importance à l’espace qui nous entoure, au corps dans ces espaces. J’aime bousculer les limites, questionner les genres à partir d’un regard artistique et charnel », confie Matisse Guillemin. La photographe de 21 ans a découvert le 8e art lors d’un voyage en Malaisie, et développe depuis un univers intime construit sur l’observation. Dans Mon grand-père, l’artiste fait le portrait d’une femme transgenre, tout en pudeur. « Un jour quelqu’un m’a posé la question : pensez-vous que votre sexualité est due au fait que votre grand-père soit devenu une femme ? À partir de ce moment, j’ai voulu en savoir plus sur elle. J’ai passé trois semaines à observer, à comprendre sans jamais lui poser de questions. Un regard toujours de l’intérieur vers l’extérieur. Elle sort très peu, dort beaucoup, ne parle pas. Il y a toujours quelque chose de dissimulé, qui fait barrière, que nous ne comprenons pas. Mystère. Les photographies sont une forme d’approche. Elle m’a regardée, n’a rien dit, et m’a laissée continuer. En trois semaines, nous n’en avons jamais parlé », raconte-t-elle.

© Matisse Guillermin

© Matisse Guillermin© Matisse Guillermin

© Matisse Guillermin

© Matisse Guillermin

Image d’ouverture : © Gaëlle Encrenaz

Explorez
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
© Laura Lafon Cadilhac
Dans l’œil de Laura Lafon Cadilhac : queerness, oracle et véganisme
Cette semaine, plongée dans l'œil de Laura Lafon Cadilhac. La cofondatrice du collectif Lusted Men nous parle d’une orgie végane et de sa...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
17 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
17 juin 2024   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill