Les coups de cœur #372

17 janvier 2022   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #372

Eren Saracevic et Ambre Chaval, nos coups de cœur #372 laissent tous les deux parler leurs émotions. L’un les utilise pour magnifier le réel, et l’autre, pour le faire dialoguer avec le monde des rêves.

Eren Saracevic

Né à Sarajevo, Eren Saracevic a découvert la photographie durant ses études de design. Rapidement, le 8e art devient pour lui un hobby. Aujourd’hui installé à Barcelone, il poursuit ses explorations urbaines tout en enseignant la pratique du médium à LaBasad. « Mon approche photographique est un mélange de documentaire, de street, et des repères créatifs que j’ai développés grâce à mon métier. Je fonctionne différemment en fonction des projets – j’aime parfois me placer dans de nouvelles situations simplement pour voir ce qui se passe, ce que je capture », explique-t-il. À la croisée du portrait, de l’architecture, du voyage et de l’intime, l’auteur imagine des compositions silencieuses, où se mêlent grâce et inconnu. Baignés par une lumière douce, naturelle, les modèles fusionnent avec les éléments, et les lignes des bâtiments évoquent des figures géométriques abstraites. Le tout forme un univers étrangement statique, rythmé par différentes bribes narratives. « Je ne sais pas pourquoi, mais je ne parviens à photographier l’été que d’une manière mélancolique et nostalgique. J’ai pour habitude de cacher les visages de mes sujets – lorsqu’on ne révèle pas leur identité, l’image devient immédiatement plus intéressante », confie-t-il notamment.

© Eren Saracevic© Eren Saracevic

© Eren Saracevic

© Eren Saracevic© Eren Saracevic

© Eren Saracevic

© Eren Saracevic

Ambre Chaval

« Si je suis encore dans la recherche, je dirais que mes photographies ont toutes une dimension assez onirique, presque de l’ordre de l’abstrait. On pourrait même qualifier mon travail de rêveur, tout simplement »,

explique Ambre Chaval. Originaire de Dordogne, l’artiste de vingt ans étudie aujourd’hui le médium en Belgique, à l’École supérieure des Arts Saint Luc Liège. « La photo est venue à moi très jeune, lorsque j’avais environ huit ans. Un ami de ma mère était photographe, et j’adorais jouer avec son boîtier. J’avais un peu abandonné la création, ces derniers temps, mais je me suis réconciliée avec, grâce au confinement », poursuit-elle. Développant aujourd’hui une écriture plus affirmée, l’autrice s’intéresse particulièrement à la représentation des émotions. Flous artistiques, grain prononcé, portraits nocturnes se suivent, sur sa galerie Instagram, et témoignent de son désir de fusionner songe et réalité. « Je m’inspire énormément de livres ou de magazines. Je prends le temps d’admirer leurs images. Et, lorsque je suis en panne d’inspiration, j’aime voyager, me promener, et laisser mon imagination vagabonder ! », conclut-elle.

© Ambre Chaval

© Ambre Chaval© Ambre Chaval
© Ambre Chaval© Ambre Chaval

© Ambre Chaval

© Ambre Chaval

Image d’ouverture : © Ambre Chaval

Explorez
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
La première photographie qui t’a marquée et pourquoi ? © Michael Oliver Love
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
04 juin 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 8 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas