Les coups de cœur de la rédaction : Danila Tkachenko

06 novembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les coups de cœur de la rédaction : Danila Tkachenko

Après avoir suivi une école de photojournalisme et travaillé pour la rédaction d’un journal, Danila Tkachenko réalise progressivement que cette manière de faire de la photographie ne lui convient pas.

Il étudie par ailleurs à la Rodchenko School of Photography and Multimedia, à Moscou, et décide de s’éloigner du reportage pour aller vers une approche plus documentaire. Son projet Escape s’intéresse aux personnes vivant en marge de la civilisation, qui se sont retirées en ermites, comme Henry David Thoreau, l’écrivain américain du XIXe siècle, auteur de Walden ou la vie dans les bois. Il passe trois ans sur cette série qui l’entraîne un peu partout en Russie et en Ukraine. C’est le conflit entre l’homme et la société qui l’intéresse, plus que les personnes en elles-mêmes.

Après ce travail distingué en 2014 par un World Press Photo, exposé au Mois de la Photo à Berlin et qui a fait l’objet d’un livre, Danila entreprend une nouvelle série, Restricted Areas, où il propose une réflexion sur la course au progrès technologique, ses usages et ses conséquences, dans un style post-apocalyptique proche de la science-fiction. « Ce projet est une métaphore de la désolation et de la mort résultant du progrès technique », précise le photographe, qui a voyagé pendant quatre ans en Russie, en Bulgarie et au Kazakhstan. Son prochain travail traitera des villages russes désertés. Pour Danila Tkachenko, « la photographie ne reflète pas la réalité ». « N’importe quel objet peut être photographié et interprété d’un million de façons, et le résultat d’une telle interprétation différera toujours de la réalité. […] La photographie contemporaine est plus proche que jamais de l’art contemporain, et ce dernier ne signifie quelque chose que quand il produit de nouveaux sens, qu’il crée une nouvelle interprétation du monde. C’est ce que j’essaie de faire avec la photographie. » Jusqu’au 26 juillet 2015, Restricted Areas est exposé au Athens Photo Festival, en Grèce.

xv© Danila Tkachenko© Danila Tkachenko

© Danila Tkachenko

Explorez
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
© Andrea Sena
Dans l’œil d’Andrea Sena : faire la fête, pas la guerre
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Andrea Sena, qui s’est attachée à capturer la fête comme acte de résistance en temps de guerre. Pour...
19 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill