Les photographes de Photo4food capturent Deauville

19 octobre 2020   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Photo4food capturent Deauville

La Fondation Photo4food présente, dans le cadre festival Planche(s) Contact, les œuvres de quatre photographes, inspirées par Deauville. Un événement rythmé par une vente aux enchères engagée, le 23 octobre !

Lancée en décembre 2019 par Virginie et Olivier Goy, la Fondation Photo4food souhaite placer l’art au service des autres. Leur objectif ? Financer des repas pour les plus démunis grâce à la vente de tirages photographiques, donnés par leurs auteurs. En échange, la fondation remercie et encourage les photographes-donateurs en promouvant leurs travaux, et en organisant des expositions. Pour chaque achat, la totalité des bénéfices est reversée aux associations luttant contre la pauvreté en France. Une initiative des plus louables.

Cette année, Photo4food collabore avec le festival Planche(s) Contact, installé à Deauville. Quatre artistes – Charlotte Bovy, Thomas Dhellemmes, Letizia Le Fur et Anaïs Tondeur – se sont rendus en résidence dans la ville balnéaire, et exposeront, du 17 octobre au 3 janvier, leurs œuvres sur la plage. « Étant normands d’adoption, nous sommes particulièrement fiers de réaliser cette exposition dans ce lieu inédit et incroyable pour admirer le travail de nos artistes », déclarent Virginie et Olivier Goy.

© Letizia Le Fur

© Letizia Le Fur, pour Photo4food, pour Planche(s) Contact

Des récits aux sensibilités différentes

Les quatre photographes présentés par Photo4food se sont immergés dans l’atmosphère deauvillaise pour construire des récits aux sensibilités différentes. Anaïs Tondeur, qui développe une œuvre influencée par les enjeux écologiques, a réalisé 487 nm ou l’état chromatique de la mer. Durant sept jours, elle a photographié l’eau, fixant le point de rencontre entre la ligne d’horizon et le méridien de Greenwich. Prises en exposition longue, ses images révèlent les nuances de verts annonçant la présence de phytoplanctons dans la mer. Un projet teinté d’abstraction, mettant en lumière l’évolution du changement climatique, reflétée par cette palette de couleurs changeante.

Diplômée de l’école des Beaux-Arts, Letizia Le Fur a appliqué son esthétique picturale à la ville. Dans La richesse des continents et la providence des hommes en fuite, elle met en parallèle le paysage et la figure humaine, laissant les formes et les couleurs s’opposer, se compléter, et enfin fusionner. Avec Les vieux Normands, Charlotte Bovy fait quant à elle le portrait des arbres, à la manière d’êtres humains. Influencée par ses études de littérature et de théâtre, elle transforme la nature en un décor et fait de la végétation son protagoniste. Enfin, Thomas Dhellemmes se perd dans les Chemin(s) de la campagne normande. Prises au Polaroïd, ses images capturent ses errances, guidées par l’émotion brute, le ressenti. Une promenade à fleur de peau dans une nature monochrome.

 

Dans le cadre de Planche(s) Contact, Photo4food organise une vente aux enchères, au profit de la Croix-Rouge, le 23 octobre à 21h, dans la salle des fêtes de Deauville, ou en ligne sur Drouot Live. 43 photographies de 24 artistes seront disponibles, l’occasion pour les collectionneurs de faire une bonne action ! Plus d’informations par ici.

© Charlotte Bovy© Charlotte Bovy

© Charlotte Bovy, pour Photo4food, pour Planche(s) Contact

© Thomas Dhellemmes© Thomas Dhellemmes

© Thomas Dhellemmes, pour Photo4food, pour Planche(s) Contact

© Anaïs Tondeur

© Anaïs Tondeur, pour Photo4food, pour Planche(s) Contact

© Letizia Le Fur© Letizia Le Fur

© Letizia Le Fur, pour Photo4food, pour Planche(s) Contact

Image d’ouverture : © Letizia Le Fur, pour Photo4food, pour Planche(s) Contact

Explorez
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
© Anass Ouaziz / Instagram
La sélection Instagram #463 : tout feu tout flamme
Le soleil brûle dans notre sélection Instagram de la semaine. Les flammes se déchaînent, les briquets s’allument, et les lueurs rouges...
16 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
© Chloé Lamidey
Gangs de chats, pigeons dérobés ou espions : ces séries de photos sur les animaux
Chiens, chats, ours, éléphants ou encore pigeons, apprivoisés, sauvages ou même espions, parmi les séries présentées sur les pages de...
À l'instant   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
© Scott Boldt Lotz / Instagram
La sélection Instagram #464 : à vos marques, prêt·e, partez !
Le compte à rebours est lancé. Dans trois jours, les Jeux olympiques de Paris 2024 s’ouvriront sur la Seine. Pour marquer cet événement...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
© Juliette-Andréa Élie, œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence au musée Nicéphore Niépce
Dans l’œil de Juliette-Andréa Élie : éprouver le paysage qui se transforme
Cette semaine, plongée dans l’œil de Juliette-Andréa Élie. Au moyen de diverses techniques, la photographe et plasticienne compose des...
22 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
22 juillet 2024   •