Les Rencontres d’Arles en parade

14 avril 2014   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les Rencontres d'Arles en parade

 
Parade, n.f. : Bref spectacle burlesque joué à la porte d’un théâtre forain, afin d’engager le public à y entrer. C’est le thème, révélé ce matin, de la 45e année des Rencontres photographiques d’Arles, qui se tiendront du 7 juillet au 21 septembre 2014. Pour sa dernière édition à la tête du festival, le directeur François Hébel a rassemblé les vieux de la vieille, ceux qui ont marqué le festival : Lucien Clergue, qui fêtera ses 80 ans autour de ses “hommes et femmes”, Raymond Depardon, qui revient avec Présence d’une génération perdue et un projet : photographier les 40 000 monuments aux morts de France. On retrouvera aussi Martin Parr et sa collection de livres chinois. “Nous nous devons d’analyser la photographie en mouvement, mais prendre du recul la rend parfois plus lumineuse”, a expliqué Jean-Noël Jeanneney, président des Rencontres, lors de la conférence de presse de ce lundi. 

Mais la programmation est aussi surprenante : l’acteur suisse Vincent Pérez dévoilera ses photos Face à face. Un “vrai” photographe d’après François Hébel, “pas seulement une rockstar de plus dans le monde de la photo”. Vik Muniz redonne, lui, aux photos de famille leur importance d’antan.

Conf de presse rencontres arles
La conférence de presse avait lieu ce lundi matin au théâtre l’Athénée. François Hébel, directeur des Rencontres, Jean-Noël Jeanneney, président, ainsi qu’Hervé Schiavetti, maire d’Arles, étaient présents.

 

Des expositions, oui, mais où ?

Le drame Hébel/Hoffmann inquiétait les fidèles visiteurs, notamment pour des questions de lieux. La fondation Luma, dirigée par Maja Hoffmann a acquis les locaux anciennement alloués aux Ateliers. Mais François Hébel a trouvé une solution. Avec l’aide de la mairie d’Arles, le “Bureau des Lys” devient cette année la place centrale du festival. D’anciens bureaux du centre-ville sont transformés pour l’occasion en salles d’exposition, ou plutôt en cabinets de curiosités ! Reste à voir comment le prochain directeur, dont le nom sera dévoilé mercredi suite au conseil d’administration, gérera l’aménagement de la ville pendant les festivités.

D’autres lieux ouvriront aussi leurs portes lors des Rencontres, comme la chapelle de l’hôtel Jules-César qui accueillera Christian Lacroix et son Hommage à l’Arlésienne. Plus d’informations sur les lieux d’expositions : ici.

Revoir la conférence de presse.

C.D. 

Explorez
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
© Joachim Haslinger, Tribute to Egon Schiele, 2022 courtesy www.atelierjungwirth.com
Les images de la semaine du 01.07.24 au 07.07.24 : cap sur Arles !
C’est l’heure du récap‘ ! Cette semaine, Fisheye se plonge dans la 55e édition des Rencontres d'Arles et revient sur quelques-unes de ses...
07 juillet 2024   •  
Écrit par Milena Ill
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d'Uraguchi Kusukazu
© Uraguchi Kusukazu. Au large, 1974. Avec l’aimable autorisation d’Uraguchi Nozomu.
La vitalité des ama se diffuse dans le langage visuel d’Uraguchi Kusukazu
Des photographies inédites de la monumentale archive d’Uraguchi Kusukazu prennent vie aux Rencontres d’Arles. Le photographe japonais a...
04 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Petite restauration servie au bar Corail, 1985. © Fonds de dotation Orient Express
Wagon-bar : les grandes lignes de la restauration ferroviaire
Historien des chemins de fer et spécialiste du patrimoine ferroviaire et industriel, Arthur Mettetal présente Wagon-bar aux Rencontres...
03 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet