Lorenzo Castore, en résidence pour ImageSingulières

12 octobre 2022   •  
Écrit par Ana Corderot
Lorenzo Castore, en résidence pour ImageSingulières

Chaque année, le festival ImageSingulières invite un·e artiste en résidence à Sète et ses environs. Pour l’édition 2023, c’est au tour de Lorenzo Castore de profiter de cette expérience artistique en totale immersion.

Dévoilé sur les pages du numéro #53 de Fisheye avec Glitter Blues, un projet intime sur les travesties d’un quartier de Catane, Lorenzo Castore est à suivre de près. Et encore plus au regard des annonces qui suivent. À l’occasion de la prochaine édition du festival ImageSingulières, les membres du jury ont décidé de donner carte blanche à l’artiste italien. Dans le cadre d’une résidence de six à huit semaines à Sète, il réalisera un travail sur la ville et ses habitants ainsi que sur le bassin de Thau qui borde la ville. 

Si les œuvres de Lorenzo Castore trouvent écho en nous dans leurs approches singulières des histoires de vies profondes, le projet en devenir augure de belles propositions documentaires. Mué par un désir de découverte et par une volonté de s’aventurer dans les confins de l’intime, l’artiste florentin ne manquera pas de nous livrer avec justesse ce qui fait l’âme de ce territoire occitan. « Lorenzo Castore raconte le monde avec une sensibilité particulière et un langage original (…). À travers ses séries au long cours, il s’intéresse à la notion de mémoire, qu’elle soit personnelle ou collective. D’abord photojournaliste, il décide plutôt de s’intéresser aux lieux de vie et ne va plus là où les choses se passent, mais plutôt là où des choses se sont passées », rappellent les organisateur·rices du festival. Il faudra attendre l’été prochain et le lancement de l’édition 2023 de l’évènement sétois pour découvrir son travail.

© Lorenzo Castore

© Lorenzo Castore

Explorez
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
© Nestor Benedini
PERFORMANCE : des esthétiques du mouvement
Du 6 avril au 22 septembre, l’exposition PERFORMANCE au MRAC Occitanie fait dialoguer art et sport. L’événement fait partie de...
13 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
© Chloé Milos Azzopardi
Ces corps qui nous traversent : réparer notre relation au vivant
Du 6 au 28 avril, Maison Sœur accueille Ces corps qui nous traversent, une exposition qui nous inivite à repenser notre rapport au vivant.
19 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas