L’ouverture des Rencontres d’Arles

03 juillet 2013   •  
Écrit par Fisheye Magazine
L'ouverture des Rencontres d'Arles

Cette semaine, à Arles, une phrase résonne en boucle : “J’adore la photographie.” Une bonne entrée en matière pour échanger avec les curateurs, photographes, galeristes et autres professionnels qui ont rejoint la cité arlésienne pour l’ouverture des Rencontres. C’est un peu le Festival de Cannes de la photo : les vernissages, les rencontres, les débats et les projections s’enchaînent à un rythme frénétique et ensoleillé. Il faut l’avouer, on avait été un peu déçus par les éditions précédentes, mais, cette année, la programmation est plus alléchante. Même si le thème noir et blanc laissait craindre une programmation très classique, de belles surprises nous attendent.

Et la première est Une histoire américaine : la rétrospéctive du photographe et cinéaste américain Gordon Parks (1912-2006). C’est le premier journaliste à réaliser un reportage sur un gang d’Harlem (1948), le premier photoreporter noir à intégrer le magazine Life et le premier réalisateur afro-américain à percer à Hollywood  avec Shaft (1971). La commissaire de l’exposition, Alessandra Moro, nous confie son admiration pour le photographe : “C’est un artiste qui s’investissait à fond dans son travail. Il avait une vraie proximité avec les personnes qu’il photographiait. Il a immortalisé les leaders noirs américains, mais il était aussi le parrain d’une des filles de Malcom X. On l’a même accusé d’être un espion !” Et toute la carrière du photographe est parsemée d’incroyables histoires. “Quand Ingrid Bergman a rencontré Roberto Rossellini, c’est Gordon Parks qu’elle a choisi pour témoigner de son histoire d’amour avec le cinéaste.“, nous raconte Alessandra. 

L’artiste est aussi écrivain, et chacune des séries présentées à l’expo est introduite par un texte du photographe. On découvres ses images, sur la situation des Noirs en Amérique, sur une famille d’Harlem et sur les gens de pouvoirs. Il y a aussi trois salles de projection, dont une qui diffuse son célèbre film, Shaft

Alors si vous faites un tour à Arles pendant l’été, on vous conseille vivement cette expo. J.L.

ARLMSC5702

Gordon Parks : une histoire américaine, exposition présentée aux Rencontres d’Arles, au Magasin Électrique, Parc des Ateliers, jusqu’au 22 septembre.  

© Gordon Parks

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
© Kourtney Roy
Last Paradise : l’odyssée cinématographique de Kourtney Roy et Mathias Delplanque
Lauréat·e·s de la 6e édition du Prix Swiss Life à 4 mains, la photographe Kourtney Roy et le compositeur Mathias Delplanque lèvent le...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
Ces séries de photographies qui prennent vie en musique
En ce premier jour de l’été, partout en France, la musique est à l’honneur. À cet effet, nous vous avons sélectionné une série de...
21 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
© Jamie Harley, « Kamanja Ice » de Hanaa Ouassim (2023)
Found footage et IA : Jamie Harley met en musique les images schizophrènes
Réalisateur de clips depuis une quinzaine d’années, Jamie Harley propose des formes alternatives d’association entre image et musique...
21 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
© Lena Maria
Léna Maria : les femmes, au cœur du vivant
De la pointe des cimes à l’œil d’un cheval ou d’un loup, Léna Maria, photographe du tellurique et du sensible, poursuis son exploration...
21 juin 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin