Manon Lanjouère remporte le Prix Photographie et Sciences 2022

17 octobre 2022   •  
Écrit par Pablo Patarin
Manon Lanjouère remporte le Prix Photographie et Sciences 2022

Pour sa deuxième édition, le Prix photographie et Sciences 2022 – dont Fisheye est partenaire – a récompensé Manon Lanjouère et son regard poétique et politique sur la pollution des océans.

Ce samedi 15 octobre, la photographe Manon Lajouère a été récompensée par le Prix Photographie et Sciences. Organisé conjointement par la Résidence 1+2, l’ADAGP, le CNRS, la CASDEN, Stimultania et la Picto Foundation, ce prix souhaitait amener les photographes à se questionner sur la place de l’humain dans son environnement, ainsi que sur les évolutions sociétales contemporaines, en convoquant un dialogue entre art et sciences. Appelé·es à participer, les photographes professionnel·les de la scène française favorisant une photographie d’auteur étaient invité·es à proposer des projets en lien avec ces grands enjeux actuels.

Primée, la série Les Particules, le conte humain d’une eau qui meurt de Manon Lanjouère se lit comme une prophétie apocalyptique, où les planctons ont été remplacés par les matériaux plastiques, mettant en exergue les transformations de l’océan dont l’homme porte la responsabilité : « Huit millions de tonnes de matières plastiques sont déversées dans l’océan chaque année […] Celles-ci se fragmentent en particules de plus en plus petites et forment ensuite des microplastiques qui constituent l’essentiel de la pollution de l’océan. » C’est donc dans ce « théâtre d’activité de la vie sous-marine étouffée » que la photographe a cherché à nous plonger, avec une poésie non-dissimulée. Cette dernière recevra 7000 euros pour finaliser sa série photographique en cours de réalisation et présentera prochainement sa série complétée lors d’une table ronde avec projection à l’ADAGP, puis d’une exposition à Stimultania à Strasbourg.

© Manon Lanjouère, Asterionellopsis glacialis / © @adagp, Paris 2022.

© Manon Lanjouère, Asterionellopsis glacialis / © @adagp, Paris 2022.

Explorez
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l'œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
© Jérémy Appert / Courtesy of Circulation(s)
Dans l’œil de Jérémy Appert : la mer de toutes les mémoires
Jérémy Appert, dont le travail est exposé au festival Circulation(s) jusqu’au 2 juin prochain, a côtoyé pendant plusieurs années celles...
13 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
© Alice Pallot
Itinérances Foto 2024 : état des lieux de la photo contemporaine
Itinérances Foto Sète revient pour sa 2e édition, en réunissant des photographes de tout horizon pour raconter le monde contemporain....
09 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
©Alexa Brunet / Grande commande photojournalisme
Être là : à Zone i, une exposition à la marge
Du 9 mai au 3 novembre 2024, l'espace culturel dédié à l’Image et l’Environnement Zone i accueille Être là, une exposition collective de...
08 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
©Lydia Goldblatt
Lydia Goldblatt : Fugue, un œil à soi
Lydia Goldblatt parle des mères, de la sienne qu’elle a perdue, de celle qu’elle est devenue. De ce deuil enduré alors qu’elle était déjà...
À l'instant   •  
Écrit par Hugo Mangin
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
© Joël Meyerowitz
À bord de la Volvo de Joël Meyerowitz au Museo Picasso Málaga
Il y a soixante ans, le photographe américain Joël Meyerowitz foulait le sol de la ville de Málaga, en Espagne. Cette année, du 15 juin...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Marie Baranger
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
© Enzo Lefort
Enzo Lefort : un regard qui fait mouche
Enzo Lefort, le plus titré des escrimeurs français, est l’un des plus sûrs espoirs de médaille aux prochains Jeux olympiques. Dans...
23 mai 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Contenu sensible
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
© Jonas Van der Haegen
Sunsets de Jonas Van der Haegen : sexe radical et douce mélancolie
Collection imposante de polaroïds intimes, l’ouvrage Sunsets de Jonas Van der Haegen propose une relecture poétique d’un langage sexuel...
23 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas