Olivier Jobard est le nouveau lauréat du Prix Marc Ladreit de Lacharrière

13 octobre 2022   •  
Écrit par Pablo Patarin
Olivier Jobard est le nouveau lauréat du Prix Marc Ladreit de Lacharrière

Le prix Marc Ladreit de Lacharrière organisé par l’Académie des beaux-arts a remis son prix de photographie 2022 à Olivier Jobard, dont le projet sur l’intégration d’une famille afghane exilée à la suite du retour du régime Taliban a su convaincre le jury.

Le prix Marc Ladreit de Lacharrière de l’Académie des beaux-arts, doté d’une récompense de 30 000 euros, organisait cette année sa 14e édition. Récompensant un·e photographe confirmé·e auteur·e d’un projet photographique original, le concours entend lui permettre la poursuite du projet dans un esprit d’entière liberté. Le 21 septembre, le jury s’est réuni au Palais de l’Institut de France, et c’est le projet du photoreporter Olivier Jobard, intitulé Souvenirs d’une vie envolée, ma famille afghane qui s’est distingué parmi 24 autres candidatures.  À ses côtés, les photographes William Daniels, Claude Iverné et Pierre de Vallombreuse ont été déclarés finalistes.

Membre de l’agence MYOP, le photographe français avait déjà suivi des exilés afghans, tchétchènes, irakiens ou de la région du Tigré par le passé. En 1999, il partait à la rencontre du Commandant Massoud, puis dans l’Ouest afghan sous le premier régime des Talibans. Il y a 12 ans, Olivier Jobard avait rencontré Ghorban,  un clandestin afghan âgé de 13 ans, dans une rue de Paris. Il avait alors entrepris de documenter son intégration française, des années durant. Pour composer cette série couronnée, Olivier Jobard a suivi la famille de Ghorban, débarquée en France en 2021 après le retour des Talibans, dans le but de rejoindre leur fils aîné. Grâce à la dotation, il entend désormais « retrouver les traces du passé [de cette famille] dans ce nouvel Afghanistan des Talibans. Cet album de souvenirs altérés sera confronté à ce qui peuple leur nouveau quotidien français ». Son projet devrait être exposé, à l’issue de deux années de travail, sous la forme d’une exposition au Pavillon Comtesse de Caen de l’Académie des beaux-arts – un travail au long cours soulignant les difficultés d’intégration et le déracinement.

© Olivier Jobard

Aziza (21 ans), Mehrab (19 ans), Sorhab (18 ans) et Sima (17 ans) sont accueillis dans un centre de vacances. Ils appellent quotidiennement leur mère Massouma restée seule en Afghanistan. Piriac-sur-Mer, septembre 2021. © Olivier Jobard / MYOP

© Olivier Jobard

Après 10 jours de quarantaine, ils sortent voir la mer pour la première fois de leur vie avec mes enfants. Piriac-sur-Mer, septembre 2021.
© Olivier Jobard / MYOP

© Olivier Jobard

Sima, la cadette a fait son entrée en classe FLE (Français Langue Etrangère). Lycée Les Etablières, La Roche-sur-Yon, mars 2022.
© Olivier Jobard / MYOP

Explorez
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
© J.A. Young
Dans l’œil de J.A. Young : l’hydre monstrueuse qui domine les États-Unis
Cette semaine, plongée dans l’œil de J.A. Young. Aussi fasciné·e que terrifié·e par les horreurs que le gouvernement américain dissimule...
15 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
© Kin Coedel
Les images de la semaine du 08.04.24 au 14.04.24 : du bodybuilding au réalisme magique
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine s'immergent en profondeur dans diverses communautés, avec lesquelles iels...
14 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
La sélection Instagram #451 : la vie simple
© Melissa Alcena / Instagram
La sélection Instagram #451 : la vie simple
De la photographie de paysage à la nature morte en passant par l'autoportrait, notre sélection Instagram de la semaine est une ode...
À l'instant   •  
Écrit par Milena Ill
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
© Julie Legrand
Les coups de cœur #489 : Julie Legrand et Kathleen Missud
Nos coups de cœur de la semaine, Julie Legrand et Kathleen Missud, ont toutes deux, au cours de leur parcours dans le 8e art, fait le...
22 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill