Olivier Metzger, maître de la lumière, s’est éteint à l’âge de 49 ans

03 novembre 2022   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Olivier Metzger, maître de la lumière, s’est éteint à l’âge de 49 ans

Olivier Metzger est décédé des suites d’un accident de voiture aux abords d’Arles ce mercredi 2 novembre 2022. Photographe de la lumière et des stars devenu incontournable, il laisse derrière lui une œuvre sensible, à son image. Fisheye s’associe à Rosanna Tardif, sa compagne, curatrice photo, ainsi qu’à toute sa famille et lui rend hommage.

Né en 1973 en Alsace, Olivier Metzger ne se prédestinait pas nécessairement à la photographie qu’il pratique pourtant dès l’adolescence, en autodidacte. Tourné vers l’autre, il suit des études d’infirmier et se dévoue à cette vocation pendant cinq années. Entre les murs des hôpitaux publics, il exerce son regard sensible avant de décider de se livrer au 8e art. Diplômé de l’École nationale supérieure de la photographie d’Arles en 2004, son œuvre a tôt fait de séduire le milieu. À l’image, les lumières diffuses jaillissent de décors hors du temps, empreints de mystère et d’une mélancolie certaine, résolument cinématographiques. Télérama, Le Monde, Libération, L’Obs, le New York Times, Elle… C’est entre les pages de la presse – à laquelle il était très attaché – qu’il s’illustre notamment. Les rédactions raffolent de ses portraits desquels les flashs révèlent toujours la complexité des sujets. De sa parfaite maîtrise de l’éclairage, il parvient à les magnifier autant qu’il met à jour leurs parts d’ombre, souvent dissimulées.

Une carrière fulgurante

S’il avait fait des stars l’un de ses sujets de prédilection, Olivier Metzger n’avait que faire du faste que l’on associe volontiers à cette industrie. Représenté par l’agence Modds – qui, dans un communiqué, a regretté la perte d’ « un membre de sa famille » –, il vivait en retrait et préférait travailler à Arles. Humble et surtout humain, devant son objectif, personnalités médiatiques et parfaits inconnus apparaissaient sur un pied d’égalité. Tout au long de sa fulgurante carrière, les plus grandes institutions du domaine ont salué son talent à de nombreuses reprises. Parmi elles figurent les Rencontres d’Arles, mais aussi la FIAC, Paris Photo, la fondation Hermès de Berne, l’Institut français de Prague ou encore la Maison de la photographie de Moscou pour ne citer qu’elles.

Lauréat 2022 de la plus grande commande publique de la BnF, il portait en ce moment même un projet entamé au printemps dernier, consacré à l’espace urbain. Attentif aux moindres détails, Olivier Metzger avait remarqué qu’une fois la nuit tombée, l’usage de lampes à sodium au sein des villes se faisait de plus en plus rare, laissant place à la froideur chirurgicale des LED. Celles-ci nimbaient les rues de cette lueur chaleureuse, orangée qu’il appréciait tant. Dans le cadre d’une résidence à Soorts-Hossegor, il avait capturé avec poésie les Landes entre minuit et 4h du matin pour une série sobrement intitulée Sodium. Actuellement exposée au centre d’art Troisième Session, l’évènement qui devait s’achever le 5 novembre sera prolongé en sa mémoire.

© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds

© Olivier Metzger / Modds

Explorez
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
Il y a 4 heures   •  
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Les Cowboys Créoles dans l'objectif de Chloé Kerleroux
© Chloé Kerleroux
Les Cowboys Créoles dans l’objectif de Chloé Kerleroux
Avec la série Cowboys Créoles, Chloé Kerleroux rend hommage à la figure du vacher noir, personnage emblématique de l’histoire...
18 juillet 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Odette England : armes de proies
© Odette England
Odette England : armes de proies
Dans Woman Wearing Ring Shields Face From Flash, Odette England met en lumière le parallèle existant entre photographie et armes à feu....
18 juillet 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
© Rafael Fabrés
Les coups de cœur #502 : Dominik Scharf et Rafael Fabrés
Dominik Scharf et Rafael Fabrés, nos coups de cœur de la semaine, enregistrent le monde grâce à leur boîtier. Le premier se considère...
Il y a 4 heures   •  
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
© Pascal Sgro
Les images de la semaine du 15.07.24 au 21.07.24 : le feu des souvenirs
Cette semaine, les photographes de Fisheye s’intéressent aux différents aspects du feu, et ce, de manière littérale comme figurée.
21 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l'histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Yevonde Middleton Vivex, *John Gielgud as Richard II in 'Richard of Bordeaux'*, 1933 by colour print NPG x11658. © National Portrait Gallery, London
Voir le temps en couleurs : le laboratoire de l’histoire photographique imaginé par Sam Stourdzé
Jusqu’au 18 novembre, les 1 200 mètres carrés du deuxième étage du Centre Pompidou-Metz se transforment en une promenade temporelle pour...
20 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
© Ludivoca De Santis
Onironautica : les rêves lucides, l’IA des êtres humains
Collections d’images venues de rêves lucides, Onironautica de Ludovica De Santis interroge, au travers de mises en scène intrigantes...
19 juillet 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas