Philippe Fragnière : paysage fantastique et fée de forêt

Philippe Fragnière : paysage fantastique et fée de forêt

« Inviter le spectateur à regarder les objets d’une manière différente » : telle est la volonté de Philippe Fragnière, photographe formé à l’École cantonale de Lausanne. Sur l’image publiée en couverture du Fisheye #58, une forme sculpturale « semble flotter en apesanteur dans un environnement énigmatique », pour reprendre les termes de l’auteur. En regardant les objets avec attention, « on se rend compte qu’ils ont une certaine beauté. Je les ai utilisés un peu comme on utilise les mots dans la poésie », poursuit le photographe. Cette photo issue d’une commande institutionnelle s’inscrit dans le prolongement d’un travail plus personnel, Punctum, né durant le confinement. « Cette image est un bon exemple de la porosité entre les pratiques de commande et les travaux personnels, précise Philippe Fragnière. La cohabitation des deux n’est pas contradictoire, elle me semble plutôt saine. Les travaux de commandes obligent à travailler avec une série de contraintes et poussent à développer une technique ou une approche à laquelle je ne me frotterai pas nécessairement. Et inversement, la liberté d’un travail personnel me permet d’appréhender le sujet de la manière qui me convient ou que je juge pertinente. Je peux ensuite transposer cette sensibilité dans les travaux de commandes. » Philippe Fragnière se prête aujourd’hui à l’exercice du portrait chinois.

Si tu étais…

Une image ?

Sans raison bien particulière, aujourd’hui, ce serait celle-ci.

© Philippe Fragnière

Un genre photographique ?

La photo de paysage.

© Philippe Fragnière

Une lumière ?

La tombée de la nuit, quand le jour laisse la place à l’imagination.

© Philippe Fragnière

Une couleur ?

Le gris – il se teinte de toutes les couleurs au fil de la journée.

© Philippe Fragnière

Un sujet à explorer ?

Notre rapport aux animaux.

© Philippe Fragnière

Une émotion ?

La curiosité. Elle ouvre toutes les portes.

Un paysage ?

Un paysage fantastique, en montagne, dans ma région, en Valais.

© Philippe Fragnière

Un objet ou un décor ?

Je serais volontiers un bâton de pèlerin.

© Philippe Fragnière

Un film ?

Le Septième Sceau d’Ingmar Bergman (1957).

© Philippe Fragnière

Quelqu’un avec qui réaliser un projet en duo ?

Valentine Schlegel.

© Philippe Fragnière

Un pays ou une ville ?

Tokyo, pour ses contrastes.

© Philippe Fragnière

Un animal ?

Je serais heureux d’être un oiseau de belle envergure comme un corbeau ou un aigle, mais il me plairait tout autant d’être un renard ou un loup.

© Philippe Fragnière

Un conte ou une légende ?

Dans son livre La Poudre de sourire, Marie Métrailler explique que les fées se manifestent en forêt à des endroits très précis, dans tous les cas, toujours là où poussent les champignons.

© Philippe Fragnière

© Philippe Fragnière

Explorez
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Paysages monstrueux : l'impact de la main humaine
© Grégoire Eloy / Grande commande photojournalisme
Paysages monstrueux : l’impact de la main humaine
Le Centre Claude Cahun s’aventure à la frontière entre les notions de paysage et de territoire dans une double exposition collective de...
27 mai 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
© Bénédicte Kurzen
Prix Carmignac : le Ghana face aux ravages des déchetteries électroniques
Le journaliste Anas Aremeyaw Anas et les photojournalistes Muntaka Chasant et Bénédicte Kurzen remportent le Prix Carmignac 2024 avec...
15 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
De la série Illustrated People, 2013 © Thomas Mailaender
Thomas Mailaender à la MEP : « Des images à la fois stupides et intelligentes »
Jusqu’au 29 septembre, la Maison européenne de la Photographie laisse carte blanche à Thomas Mailaender. Un pari réussi pour l’artiste...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
© Leila Calvaruso
Les coups de cœur #497 : Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi
Leila Calvaruso et Danae Panagiotidi, nos coups de cœur de la semaine, documentent la vie quotidienne à l’aide de leur boîtier. La...
Il y a 5 heures   •  
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
16 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina