Photo 2.0, mon amour !

13 octobre 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Photo 2.0, mon amour !

La formule sonne comme un serment. Live Wild (« vivre sauvagement ») sont les deux premiers mots affichés devant les yeux de l’internaute qui atterrit sur ce site de photographes. Des mots qui flottent sur un GIF mélancolique et hypnotique, tiré du film American Beauty de Sam Mendes. Live Wild, c’est aussi le nom avec lequel ces sept jeunes femmes, âgées de 23 à 35 ans, ont baptisé leur collectif.

« L’idée vient d’un tatouage que j’ai fait lorsque je me suis installée aux États-Unis, parce que j’ai senti en y arrivant que l’on se réalisait beaucoup plus outre-Atlantique. “Live wild”, c’est vivre à fond et pleinement

 », raconte Camille Lévêque, 30 ans. C’est elle qui est à l’origine du projet. Il y a deux ans, elle a rassemblé un groupe d’amies très proches et baroudeuses.

« Toutes sont assez jeunes. La plupart commencent leur carrière. Je me suis dit qu’il nous fallait une plate-forme qui réunit nos travaux et publications. Pour avoir plus de visibilité, et pour qu’on se pousse les unes les autres. »

Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Ina Lounguine / The Live Wild Collective
Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Ina Lounguine / The Live Wild Collective

Revanche contre l’élitisme

Un clic sur la page d’accueil et l’on se retrouve au bord d’une plage sur laquelle une vague s’échoue à l’infini. Par-dessus cet autre GIF – le site en recèle de nombreux –, les travaux de chaque membre du collectif apparaissent comme des tableaux. Vingt-trois vignettes, qui sont autant d’entrées visuelles vers les univers insolites des artistes. L’ensemble est vivant, bariolé, finement agencé. Chaque élément du site est intelligemment élaboré et mis en page. C’est encore Camille qui est aux manettes.

« Je gère l’identité visuelle en accord avec tous les membres, explique la photographe. Globalement, je trouve les sites de photos assez chiants. Ils sont tous dessinés de la même façon : un fond blanc, une typo très basique… » La jeune femme voulait autre chose. Ce que précise sa comparse Marguerite Horay, collagiste : « Le Web est une plate-forme assez libre, et peu d’artistes réalisent pleinement son importance sur la présentation de leurs travaux. Par ailleurs, le collage comme les GIF sont peu présents dans le monde de l’art et des galeries. Internet est une sorte de revanche sur cet élitisme. » Les sept artistes se revendiquent de la « génération Internet » qui a émergé dans le courant des années 2000. Leur plate-forme est aussi une ode aux repères visuels qui ont construit leurs regards depuis l’adolescence…

Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Charlotte Fos / The Live Wild Collective
Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Anna Hahoutoff
Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Camille Lévêque / The Live Wild Collective
Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Lila Khosrovian / The Live Wild Collective
Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Marguerite Horay / The Live Wild Collective
Fisheye Magazine | Photo 2.0, mon amour !
© Lucie Khahoutian / The Live Wild Collective

 

L’intégralité de cet article est à retrouver dans Fisheye #20, en kiosque depuis le 9 septembre et disponible en ligne sur Relay.com !

Explorez
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
L'anniversaire de Focus par Fisheye Magazine à la Gaîté Lyrique
Focus fête ses deux ans à la Gaîté Lyrique !
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·e·s dans nos...
24 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
© Annabelle Foucher
Annabelle Foucher dévoile l’étoffe de l’être à la Fisheye Gallery
Le temps de L’Étoffe de l’être, les œuvres d’Annabelle Foucher, lauréate du Grand Prix Picto de la Photographie de mode en 2023, se...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
L’écocide en ligne de mire
© Oleksandra Zborovska, When The River Left The Shores, 2023
L’écocide en ligne de mire
Ce terme est brutalement réapparu dans l’actualité avec la guerre en Ukraine et la destruction du barrage de Kakhovka, dans le sud du...
Il y a 6 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
05:04
© Fisheye Magazine
Focus #70 : Henri Kisielewski et les fictions qui naissent du réel
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Henri Kisielewski analyse, au cœur de Non Fiction, la puissance narrative de la...
28 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas