Photoclimat dévoile la programmation de sa deuxième édition !

Photoclimat dévoile la programmation de sa deuxième édition !

Biennale sociale et environnementale de photographie, Photoclimat annonce sa deuxième édition sous le signe de l’art, de la pédagogie et de l’engagement. Le festival se déroulera à Paris du 14 septembre au 15 octobre 2023 dans divers lieux de plein air de la ville.

Après une première édition en 2021 forte de son succès, Photoclimat réinvestit la capitale pour la seconde fois. Se définissant comme artistique, écologique et pédagogique, la biennale se compose de mises en scène éco-conçues et expose des travaux d’artistes engagé·es. Cette année, des plaidoyers d’ONG sociales et environnementales, des restitutions de résidences ou encore des visites à vélo sont au programme du festival qui se veut gratuit et accessible à toutes et tous. Fondé par le photographe français Nicolas Henry, cet évènement d’envergure se déroule autour d’un parcours central dans la capitale. Les impressions, réalisées sur du bois ou des matériaux durables, investissent plusieurs espaces tels que les extérieurs de l’Assemblée nationale, de l’église Saint-Eustache et, entre autres, les quais de Seine.

Parmi de nombreux·ses autres artistes, la place de l’Hôtel de Ville accueillera cette année Listen de Newsha Tavakolian. La photographe iranienne capture le portrait de chanteuses, qui n’ont pas l’autorisation de sortir des albums dans leur pays, pour réaliser leurs pochettes fictives. Face à cette série poignante, prendront place les autoportraits de l’artiste ivoirienne Laetitia Ky. L’actrice réalise des sculptures à partir de ses cheveux afin de mettre en exergue plusieurs maux de la société. Non loin de là, au forum des Halles, Stephan Gladieu dévoilera le projet Homo Détritus. Le photographe a saisi les travaux du collectif Ndaku ya, la vie est belle qui crée des statues de déchets et dénoncent nos pratiques du quotidien. En parallèle de ce circuit artistique au cœur de la capitale, Photoclimat, en partenariat avec le GPSEA, se déroulera également dans le Val-de-Marne. Comme, par exemple, à la Maison des Arts et de la Culture de Créteil qui exposera Les Algues Maudites d’Alice Pallot, une recherche visuelle qui évoque la fragilité et la résilience du monde naturel. Cette programmation sous le signe de l’engagement environnemental et sociétal est à découvrir dès le 14 septembre 2023.

© Newsha Tavakolian

© Newsha Tavakolian

© Laetitia Ky© Laetitia Ky

© Laetitia Ky

© Stephan Gladieu© Stephan Gladieu

© Stephan Gladieu

© Alice Pallot

© Alice Pallot

Image d’ouverture : © Alice Pallot

Explorez
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d'espoir
© Dana Tentea / Courtesy of Galerie Triangle
Change à la Galerie Triangle : six histoires de ravage et d’espoir
Du 1er au 14 juillet, dans le cadre des Rencontres d’Arles, la Galerie Triangle consacre une exposition à la cause environnementale, et...
28 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
© Myrto Papadopoulos
Une photographie contemporaine 100% nature à l’Abbaye de l’Épau
Jusqu’au 3 novembre, l’Abbaye de l’Épau présente Dans les herbes hautes, une série d’expositions contemplatives qui ont lieu dans son...
27 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
© Zachary James / Instagram
La sélection Instagram #458 : terres mouvantes
Laissez-vous mettre à terre par notre sélection Instagram #458 ! Cette semaine, nous mettons à l'honneur les sols, terrestres ou...
11 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger et Milena Ill
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
© Wayan Barre
Dans l’œil de Wayan Barre : chez les habitant·es de la vallée du cancer
Cette semaine, plongée dans l’œil de Wayan Barre. Installé depuis plusieurs années en Louisiane, le photographe français s’est intéressé...
03 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Lorine © Hélène Mastrandréas
Corps hybride, le regard sensible d’Hélène Mastrandréas sur le handicap invisible
Après avoir perdu une partie de son autonomie, la photographe de réalisatrice Hélène Mastrandréas réalise que sa vie a changé à jamais....
13 juillet 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
© Claire Jaillard
Archevêché by Fisheye : un bilan réjouissant
Le 6 juillet s’est clôturé la première semaine des Rencontres d’Arles 2024. À la cour de l’Archevêché, lieu historique du...
13 juillet 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Géographie de la domination : l'horreur vue du ciel
© Paul Mesnager
Géographie de la domination : l’horreur vue du ciel
Projet multiforme à la croisée du livre et de l’exposition virtuelle, Géographie de la domination nous fait prendre de la hauteur pour...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Hugo Mangin
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
© Damien Krisl
Les visions futuristes en mode Space Age de Damien Krisl
Photographe de commande spécialisé dans la mode, la beauté et les éditoriaux, Damien Krisl se distingue par son approche. Inspiré de...
12 juillet 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet