« Qu’est-ce que je deviendrais, si je n’étais pas photographe ? »

05 septembre 2015   •  
Écrit par Fisheye Magazine
"Qu'est-ce que je deviendrais, si je n'étais pas photographe ?"
Ruslan est une jeune photographe basé à Dusseldörf, en Allemagne. Il nous explique comment et pourquoi il prend des photos. Une découverte Fisheye.

Fisheye: Pourquoi es-tu devenu photographe ?

Ruslan Varabyou

: Adolescent, j’étais assez introverti. Un jour, je me suis trouvé un appareil photo, en même temps qu’un besoin de m’exprimer autrement que par des mots. Aujourd’hui la seule question que je me pose concernant mon avenir, c’est “qu’est-ce que je deviendrais, si je n’étais pas photographe” ?

Comment es-tu devenu photographe ?

J’ai rencontré un professeur d’arts plastiques très avisé qui ne se contentait pas de nous enseigner l’art, mais qui nous apprenait aussi à être malins, nous incitait à devenir de belles personnes. J’ai réalisé que les artistes, les créatifs, faisait partie de cette catégorie.

“Courir à travers le monde les yeux grands ouverts”

© Ruslan Varabyou
© Ruslan Varabyou

Quelles sont tes inspirations ?

Il y a beaucoup d’artistes, de photographes, de musiciens et de directeurs artistiques qui m’inspirent. Mais pour moi, la meilleure des inspirations, c’est de courir à travers le monde les yeux grands ouverts.

Tes photographies semblent très impulsives !

Exactement ! Je n’aime pas planifié une prise de vue, je préfère travailler de manière spontanée.

Comment décrirais-tu ton style ?

Documentaire, émotionnel, direct et flashy.

© Ruslan Varabyou
© Ruslan Varabyou

Qu’est-ce qui te traverse l’esprit, quand tu t’apprêtes à faire une image ?

Tout dépend de ce que je vais photographier. Dans le cas de prises de vues personnelles, quotidiennes, j’ai l’esprit totalement clair et suis entièrement absorbé par l’instant, la scène, le visage qui attirent mon attention. Et je déclenche.

Quel est le meilleur compliment que tu aies reçu à propos de ton travail ?

Les mots dit à voix haute, pour moi, ne sont pas des compliments. Les meilleurs compliments que j’ai reçu, ce sont des propositions de travail pour des projets enthousiasmants, ou voir mon travail accroché au mur de personnes qui m’inspirent.

varabyou_fisheyemag_01varabyou_fisheyemag_03varabyou_fisheyemag_04varabyou_fisheyemag_05varabyou_fisheyemag_06varabyou_fisheyemag_07varabyou_fisheyemag_08varabyou_fisheyemag_09varabyou_fisheyemag_10varabyou_fisheyemag_11varabyou_fisheyemag_12varabyou_fisheyemag_13varabyou_fisheyemag_15varabyou_fisheyemag_16varabyou_fisheyemag_17varabyou_fisheyemag_18varabyou_fisheyemag_19

Propos recueillis par Marie Moglia

En (sa)voir plus

→ Découvrez tout le travail de Ruslan sur son site web: www.ruslanvarabyou.com

→ Et sur son Tumblr: ruslanvarabyou.tumblr.com

→ Vous pouvez aussi le suivre sur Instagram: @ruslanvarabyou

 

Explorez
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
© Abhishek Khedekar 2023 courtesy Loose Joints
Tamasha : le spectacle d’images d’Abhishek Khedekar 
Pendant plusieurs années, Abhishek Khedekar s’est immiscé dans le quotidien d’une communauté nomade indienne composée d’une centaine de...
28 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Les images de la semaine du 26.02.24 au 03.03.24 : montrer le méconnu
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes s’attachent à rendre visibles des sujets méconnus ou peu représentés.
03 mars 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
© Paul Wolff, « Femme en maillot de bain avec ombres de plantes », 1932, tirage d'origine, Collection Christian Brandstätter / Courtesy of Pavillon Populaire
Les expositions photo à découvrir ce printemps !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
01 mars 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
© Henri Kisielewski
Road trip, violence et alpinisme : nos coups de cœur photos du mois
Expositions, immersion dans une série, anecdotes, vidéos… Chaque mois, la rédaction Fisheye revient sur les actualités photo qui l’ont...
01 mars 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
© Marta Bogdanska
Only the future revisits the past : le passé raconte l’avenir
Pour le festival australien PHOTO 2024, qui se déroulera du 1er mars au 12 mai, l’exposition Only the future revisits the past se propose...
29 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina