« Regard d’Orient » : Vente aux enchères de négatifs inédits de Félix Bonfils !

« Regard d'Orient » : Vente aux enchères de négatifs inédits de Félix Bonfils !

La maison de ventes DE BAECQUE & Associés propose, le jeudi 15 avril à Marseille, une vente aux enchères publique pour 83 négatifs inédits du photographe Félix Bonfils. Datant des années 1867 à 1875, ces plaques de verre au collodion humide sont autant de témoignages spectaculaires de l’Orient du XIXe siècle !

Dans les années 2000, 83 négatifs sur plaque de verre ont été découverts par hasard dans des caisses à Alès, une commune dans le sud de la France. Trouvaille pour le moins surprenante… Car réalisés au collodion humide, ces négatifs datant du XIXe siècle donnent à voir des panoramas d’un Orient totalement méconnu. Ils sont en fait l’œuvre du photographe français Félix Bonfils, installé à Beyrouth entre 1867 et 1871. Initié à la photographie par Niépce de Saint-Victor, il a parcouru tout le Proche-Orient : Égypte, Palestine, Syrie, Turquie, ainsi que la Grèce. À la suite de cette intense campagne d’expéditions, et de retour à Alès en 1871, il s’est perfectionné dans la technique du collodion humide en tirant, d’après négatifs, près de 15 000 épreuves. Il a ainsi formé une véritable mine d’or archéologique, géographique et historique. À cette époque, ses tirages ont été vendus tout autour du monde et ont cimenté la réputation de l’artiste dans l’histoire. Ils lui ont même valu la médaille de bronze à l’Exposition Universelle de Paris en 1878.

« Pionnier passionné, technicien génial et virtuose au collodion, voici tout Félix Bonfils. Concentré sur 83 plaques, nous avons là le témoignage inédit d’un des premiers monuments de la photographie. Chez DE BAECQUE Marseille, nous avons la chance de côtoyer les matrices originales de ce Regard d’Orient », raconte Jean-Baptiste Renart – Commissaire-priseur et Directeur Général DE BAECQUE Marseille. Le 15 avril seront mises aux enchères les plaques originales lors d’un évènement public. L’occasion pour tous collectionneurs de s’arracher un morceau de l’histoire du 8e art, et pour tout amateur de découvrir cette œuvre singulière. Et c’est un évènement doublement exceptionnel, car si les salles des ventes ont vu passer des tirages de Félix Bonfils, jamais il n’a été question des plaques originales de ces formats (30 x 40 et 24 x 30 cm) !

 

La maison de ventes DE BAECQUE & Associés nous donne rendez-vous le 15 avril pour sa vente aux enchères publique !

© DE BAECQUE & Associés

Félix Bonfils © DE BAECQUE & Associés
JERUSALEM, PORTE DE DAMAS PALESTINE
Plaque de verre négative originale au collodion, vers 1867-70  Signée “Bonfils” et numérotée “111“ en bas à gauche au recto. Retouches dans le ciel par l’emploi d’un cache de papier finement découpé pour les crénelures.
24×30 cm
Estimation : 2000/3000€

© DE BAECQUE & Associés

Félix Bonfils © DE BAECQUE & Associés
PANORAMA D’ATHÈNES EN TROIS PARTIES
Trois négatifs au collodion humide sur plaques de verre 30×40 cm pouvant former un panorama. Signés ‘Bonfils’ et numérotés ‘258’, ‘259’ et ‘260’ à l’encre dans l’émulsion.
Une fois réunis leur dimension est de 90×120 cm
Estimation : 5000/6000 €

© DE BAECQUE & Associés

Félix BONFILS © DE BAECQUE & Associés
NUBIE TEMPLE DE KERDASEH (EGYPTE)
Plaque de verre négative originale au collodion, vers 1867-70. Signée “Bonfils” et numérotée “79“. Cache de retouche de papier finement découpé dans le ciel.
Dimensions : 30 x 40 cm
Estimation : 2 000 / 3 000 €

Image d’ouverture : Félix Bonfils © DE BAECQUE & Associés. JERUSALEM, PORTE DE DAMAS PALESTINE

Explorez
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
© Feng Li
Feng Li : les incroyables aventures de Pig 
Connu pour sa photographie de rue insolite, l’artiste chinois Feng Li présente à travers Pig un aspect plus intimiste de son existence....
19 février 2024   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 8 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet