Sarfo Emmanuel Annor : visions africaines et rêves de peinture

23 février 2023   •  
Écrit par Milena Ill
Sarfo Emmanuel Annor : visions africaines et rêves de peinture

Jusqu’au 26 février, les oeuvres toutes en couleurs de Sarfo Emmanuel Annor sont exposées à la Bridge Gallery, dans le 3e arrondissement de Paris. L’artiste ghanéen y montre ses rêves de peinture et y déploie un véritable manifeste pour la jeunesse africaine, sa beauté et sa liberté. N’attendez plus pour le découvrir !

Lorsque l’on entre dans la Bridge Gallery, la première chose qui frappe, ce sont les contrastes vifs des couleurs, dans des portraits à l’esthétique quasi picturale. Parmi eux, aucun visage ne nous regarde ; les regards fuient, certaines personnes ont même le dos tourné. C’est qu’elles ne s’adressent pas à nous, mais sont entièrement absorbées vers l’avenir. Cette question de la perception et de son évolution constitue justement le cœur du travail de Sarfo Emmanuel Annor : la récurrence des lunettes en est un bon exemple pour souligner l’importance de la vue, et littéralement la nécessité d’une « vision » : d’un récit dynamique et joyeux ancré dans l’Afrique contemporaine.

L’artiste ghanéen n’a que 21 ans, mais Life In Color est déjà sa quatrième exposition – la première qu’il réalise sur le sol européen. Celle-ci réunit seize portraits mis en scène, réalisés dans son pays d’origine, au sein de sa communauté, au cours de l’année 2022. Peintre par ailleurs, l’influence du médium se donne à voir de façon évidente dans ce travail pourtant entièrement réalisé à l’iPhone – incarnant ainsi un courant multimédia, l’Afrique étant le continent comptant le plus de téléphones portables en circulation dans le monde. Faire le pont entre les diverses démarches artistiques aujourd’hui, qu’elles soient physiques ou digitales, c’est aussi le pari novateur que fait la toute jeune galerie The Bridge Gallery, qui s’adresse à une nouvelle génération de collectionneurs d’art. Celle-ci rassemble différentes perspectives sur l’identité africaine, tant d’artistes de renom que de talents émergents.

Manifeste pour le feu de la jeunesse

« Life In Color, c’est le portrait d’une jeunesse africaine tournée vers l’avenir », annonce Vianney Salzac, commissaire de l’exposition et co-fondateur de The Bridge Gallery. « Le premier regard que l’on porte sur les œuvres de Sarfo Emmanuel Annor est généralement purement esthétique. Mais derrière chaque image, chaque regard fuyant et chaque contraste se cache un message fort, soit sur le quotidien de l’artiste, soit sur celui des gens au Ghana », poursuit-il. Sarfo Emmanuel Annor défend une vision profondément optimiste de son pays et plus largement de son continent, qui ne nie pas pour autant les difficultés et les crises multiples qu’il traverse – celle du plastique, explosion démographique, pauvreté… – ainsi que les questionnements plus intimes, puisque l’artiste met également en scène la dépression chez les hommes à travers l’exemple de son meilleur ami. L’œuvre The World On My Back, dans laquelle un enfant est enveloppé d’un drapeau du monde, convoque ce poids d’incarner une jeunesse qui doit faire face au reste du monde, ce stigmate de l’Afrique sous-développée. Mais ces épreuves, d’après Sarfo Emmanuel Annor, peuvent devenir une source profonde de puissance.

L’artiste s’arme ainsi de l’alchimie des couleurs pour évoquer les contrastes entre tradition et modernité. Difficile de ne pas constater l’influence de la mode dans ces œuvres : l’art du portrait s’y prête à merveille, puisque chacun de celles et ceux qui y sont présenté·es y apparaissent comme des mannequins arborant des couleurs vives. L’artiste sublime la réalité, fasciné par les tonalités et la beauté de l’artisanat local : les accessoires deviennent d’ailleurs un élément essentiel de son art, mais aussi un hommage à sa mère, qui détenait un magasin de sacs de seconde main. Ses portraits – relevant d’une démarche personnelle puisqu’il choisit de mettre en scène ses proches : sa nièce, son meilleur ami, les enfants de sa communauté… –, témoignent d’autant plus d’un respect profond pour l’autre. Sarfo Emmanuel Annor fonde avec son travail sa vision politique et sociale de l’Afrique qu’il rêve : magnifier son entourage devient ainsi une manière de contribuer à la reconstruction d’un continent, et de contribuer à reconfigurer notre imaginaire africain.

L’exposition Life In Color se tiendra jusqu’au dimanche 26 février 2023.

© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery
© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery
© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery

© Sarfo Emmanuel Annor / Courtey of The Bridge Gallery

© Sarfo Emmanuel Annor / Courtesy of The Bridge Gallery

Explorez
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
© Cendre
Minuit brûle : Cendre, de lune et de sang
Les cycles d’une lune rousse couronnant un paysage apocalyptique, un loup à l’allure surnaturelle, des brebis à la merci d’une meute…...
16 mai 2024   •  
Écrit par Gwénaëlle Fliti
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
© Quentin Yvelin
La poitrine creuse : Quentin Yvelin et le souffle (qui) court
Des corps, qui respirent et expirent, la cage nouée, les membres dénudés. Autour d’eux, des roches, des végétaux, des ombres que les...
15 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
© Ame Blary
Les images de la semaine du 06.05.24 au 12.05.24 : danser loin des sentiers tracés
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine nous invitent à nous évader des conventions sociales et de la pensée dominante....
12 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas