Sublimer l’ordinaire

12 février 2019   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Sublimer l'ordinaire

Influencé par les arts, le photographe suisse Jacques Brun présente, avec Sunset Garden, un projet à la frontière entre deux mondes : l’ordinaire et l’imaginaire.

Né à Lausanne en 1992, le photographe Jacques Brun s’est installé à Paris en 2017, pour devenir photographe commercial indépendant. Rêveur, c’est dans une bibliothèque que le jeune artiste a choisi de se tourner vers ce métier. « Pendant une période de révisions, j’observais, à travers la fenêtre, cet arbre monumental qui trônait dans le parc », se souvient-il. Le contraste poétique entre la lecture ennuyeuse dans la salle confinée et cette ouverture au monde l’a frappé – une scène qui attendait d’être capturée.

Pour Jacques Brun, le 8e art est « une glaise ». « La photographie a le rôle d’un langage personnel, qui s’apprend et se désapprend, comme on jouerait ses gammes le jour, pour improviser sur du jazz la nuit », explique-t-il. L’image lui permet d’immortaliser un « instant suspendu, entre l’immobile et le mouvement ». Choisir le sublime, la fulgurance dans le quotidien. Une approche poétique, influencée par les arts : de la peinture à la musique en passant par la sculpture.

Révéler une autre réalité

Pour réaliser Sunset Garden, son dernier projet en date, l’auteur s’est inspiré des peintures de Thomas Cole, des images de Luigi Ghirri, des Fleurs du Mal de Charles Baudelaire, et des couleurs de Claude Monet. « Je travaille sur la recherche nostalgique d’une nature idéale, et sur sa perception romantique », précise Jacques Brun. Un jardin d’Eden modernisé, transformé par la domestication de la nature. Dans un univers onirique, paysages, portraits et natures mortes se côtoient. « Une réalité inspirée de l’ordinaire et de l’imaginaire, construite par des rêves et mythes communs », ajoute le photographe.

Baignés d’une lumière douce, les modèles de l’artiste semblent presque irréels. L’illusion s’immisce dans ces scènes utopiques, et dévoile des récits cachés. « J’essaie de faire avouer aux gens, aux choses, aux paysages leurs histoires, confie Jacques Brun. L’imagination permet de voir au-delà du quotidien pour révéler une autre réalité que celle que l’on croit observer ». À l’instar des impressionnistes, le photographe reconstruit des scènes du quotidien avec sa sensibilité personnelle. Sunset Garden, évoque un paradis fictif, magnifié par l’imagination.

 

© Jacques Brun

© Jacques Brun© Jacques Brun

© Jacques Brun© Jacques Brun© Jacques Brun© Jacques Brun© Jacques Brun

© Jacques Brun© Jacques Brun

© Jacques Brun© Jacques Brun© Jacques Brun

© Jacques Brun

Explorez
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
Dans Here, In Absence, Mikael Siirilä donne une nouvelle vie à des photographies que nous vous avions déjà présentées il y a quelques...
31 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 4 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine