Territoire & Identité : l’exploration photographique de Fotohaus Bordeaux 

30 mars 2023   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Territoire & Identité : l’exploration photographique de Fotohaus Bordeaux 

À l’occasion de sa onzième édition, Fotohaus investit pour la seconde fois la ville de Bordeaux avec une programmation variée. La thématique de cette année, « Territoire & Identité », permet de relier la France et l’Allemagne ainsi que d’autres thématiques telles que l’intimité. Au total, sept expositions se dévoilent du 5 au 30 avril 2023. 

« La 2e édition bordelaise de Fotohaus met en avant des territoires aux frontières perméables marqués par de fortes identités. Sont-elles collectives, singulièrement uniques, se révèlent-elles universelles ? Peut-on avancer qu’un territoire porte en lui une seule identité ou est-ce céder à la facilité d’une classification, qu’elle soit géographique, politique, économique ou culturelle ? Le territoire est-il premier ou est-il un héritage spatial d’âmes qui le nourrissent et le définissent ? », s’interroge Pascale Giffard dans l’édito de cette onzième édition de Fotohaus. La thématique de l’évènement invite en effet au questionnement. « Territoire & Identité », en quoi ces deux mots sont-ils liés ? L’identité deviendrait alors une forme de territoire intime, et le territoire est considéré comme une notion en quête d’identité… Pour mieux y répondre, Fotohaus aborde le sujet à travers le prisme de la photographie franco-allemande, noyau principal de l’association ParisBerlin>fotogroup, fondatrice de l’évènement. 

Au commencement, le médium permettait de capturer l’espace public et tirer le portrait d’individus, s’interroger sur le territoire et l’identité n’est donc pas une problématique récente. Fotohaus présente, pour l’illustrer, une dizaine de photographes réparti·es dans sept expositions. Elles prennent place à l’intérieur de la majestueuse demeure de l’Hôtel de Ragueneau. Différentes projections et animations se dérouleront également au sein de différentes structures bordelaises. 

© Daniel Castro Garcia© Daniel Castro Garcia

© Daniel Castro Garcia

Migration identitaire et territoire corporel

Fotohaus Bordeaux se compose d’une riche programmation à découvrir en parallèle du festival Itinéraires des Photographes Voyageurs se déroulant durant la même période. Cette année, entre autres artistes talentueux·ses, l’événement accueille Daniel Castro Garcia qui montre l’impact de la migration en Italie, de l’Afrique à la Libye en passant par la mer Méditerranée. I Peri N’Tera retrace le parcours atroce et périlleux qu’endurent les migrant·es. Depuis leur départ, en passant par le voyage puis l’arrivée en Italie, le photographe expose dans des clichés alarmants les nombreuses difficultés rencontrées.

Plongez désormais dans une vague de noir et blanc avec les projets frappants de Tina Bara et Wolfgang Wandelt. Dans Körper, la première photographe expose diverses images réalisées en 1987. Originaire de Guben, ville allemande qui se situait en RDA, Tina Bara se concentre sur les différents traumatismes et mutilations que les corps ont vécus lorsque la RDA était encore de mise, avant la chute du mur de Berlin en 1989. Elle explique ainsi l’importance du médium pour résister au régime dictatorial. Décédé en 1996, Wolfgang Wandelt a également pratiqué son art au sein de la RDA. Dans Menschenbilder, le photographe relate de la société dans sa pure et stricte réalité. Réalisés entre 1973 et 1985, les clichés de l’artiste constituent un portrait d’un territoire soumis à une dictature épouvantable. C’est une évidence, dans cette édition 2023 de Fotohaus, les identités et les territoires se rencontrent, s’entremêlent et appellent à la découverte. 

© Tina Bara

© Tina Bara

© Tina Bara© Wolfgang Wandelt

© à g. Tina Bara, à d. Wolfgang Wandelt

© Wolfgang Wandelt

© Wolfgang Wandelt

Image d’ouverture : © Wolfgang Wandelt

Explorez
Dans l'œil d'Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d'Ardèche
© Anne-Laure Étienne, Cindy
Dans l’œil d’Anne-Laure Étienne : portrait flambant sous le soleil d’Ardèche
Cette semaine, plongée dans l’œil d'Anne-Laure Étienne, qui met son regard aiguisé et ses mises en scène colorées au service des arts...
10 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
© Kimbra Audrey
Kimbra Audrey met à nu le cancer du sein
Kimbra Audrey est une artiste américaine qui vit à Paris. Dans son regard, faire le portrait d'elle-même devient une manière de redéfinir...
07 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
© Laura Lafon & Kacim Sonofawitch
Lusted Men : un livre de photos érotiques d’hommes à paraître prochainement !
Lancé en 2019, le collectif Lusted Men a récolté, en cinq ans, les images de plus de 800 photographes différent·es. Une collection...
06 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
La première photographie qui t’a marquée et pourquoi ? © Michael Oliver Love
Coming out, nu masculin et désert de Namibie : dans la photothèque de Michael Oliver Love
Des premiers émois photographiques aux coups de cœur les plus récents, les auteurices publié·es sur les pages de Fisheye reviennent sur...
04 juin 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l'oppression
© Campbell Addy
Les images de la semaine du 10.06.24 au 16.06.24 : la photo contre la violence de l’oppression
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine tentent de faire entendre les voix des marges et des personnes opprimé·es de la...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
15 juin 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine