Une expo-vente caritative contre le gaspillage alimentaire 

Une expo-vente caritative contre le gaspillage alimentaire 

Du 27 février au 12 mars 2020, le collectif Réflex Engagés lance la première édition de sa vente collective et caritative annuelle. Tous les bénéfices seront reversés à l’association Les Frigos Solidaires qui lutte contre la faim et le gaspillage alimentaire.

« Je souhaite que les bienfaiteurs qui achètent les photos soient convaincus par la valeur artistique autant que par la valeur caritative de leur achat. », confie Maud Argaïbi, fondatrice de Réflex Engagés. Ce collectif réunit des cuisiniers, photographes et stylistes culinaires. Le point d’orgue de leur existence ? Utiliser la photographie culinaire pour lutter contre la faim et le gaspillage alimentaire. Pour la première édition de cette vente aux enchères, le collectif expose 30 visuels culinaires de 12 photographes. L’exposition est visible pendant toute la durée de la vente en ligne, du 27 février au 12 mars, à l’Auberge de jeunesse Yves Robert (Paris 18e). 

« Réflex Engagés me donne une superbe opportunité de porter les valeurs qui m’animent au quotidien et dans mon métier de photographe culinaire ! J’affirme ainsi mon engagement dans le domaine de la food, tout en participant à une action caritative solidaire. » confie Nathalie Courault, l’une des douze photographes exposés.

© Kevin Rauzy© Elodie Petit

© à g. Kevin Rauzy, à d. Elodie Petit

Une association d’exception 

L’intégralité des recettes de cette vente aux enchères est reversée à l’association Les Frigos Solidaires. Inspirée par les frigos de rue accessibles à tous, à Londres et à Berlin, l’association parisienne développe le même concept auprès de partenaires. Les commerçants y déposent des invendus, les particuliers des aliments qu’ils ne veulent plus consommer. Les personnes dans le besoin viennent alors se servir. Aucun justificatif n’est nécessaire. « Dès lors que quelqu’un traverse une phase de précarité, ce qui peut arriver à tout le monde, il peut en profiter », explique Dounia Mebtoul, créatrice des Frigos Solidaires en France. 

Le chef Julien Duboué et le comédien et militant écologiste Baptiste Lorber parrainent cette première édition. Ils espèrent – grâce à leur notoriété – faire découvrir cette action, favoriser les bénéfices de la vente et participer au développement de l’association. Pour obtenir une œuvre, les intéressés devront enchérir directement sur le site de Réflex Engagés, du 27 février au 12 mars.

 

Réflex Engagés

du 27 février au 12 mars (tous les jours de 10h à 19h)

Auberge de jeunesse Yves Robert

20 Esplanade Nathalie Sarraute, 75018 Paris

© Nicolas Barret© Maud Argaibi

© à g. Nicolas Barret, à d. Maud Argaibi

© Alice Santini© Sebastien Dubois

© à g. Alice Santini, à d. Sebastien Dubois

© Claire Louiset

© Claire Louiset

Image d’ouverture : © Claire Louiset

Explorez
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
22 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
© Lauren Gueydon
Les coups de cœur #482 : Tetiana Tytova et Lauren Gueydon
Tetiana Tytova et Lauren Gueydon, nos coups de cœur de la semaine, s’intéressent toutes deux à la photographie de mode. La première s’en...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
© Feng Li
Les images de la semaine du 19.02.24 au 25.02.24 : déclinaison d’archives
C’est l’heure du récap ! Cette semaine, les photographes nous plongent dans des archives en tous genres.
25 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet