Zooms 2017 : Votez pour Charlotte Abramow

20 septembre 2017   •  
Écrit par Anaïs Viand
Zooms 2017 : Votez pour Charlotte Abramow

Pour les zooms 2017, le coup de coeur Fisheye proposé par notre rédacteur en chef va à Charlotte Abramow, une jeune photographe belge basée à Paris. Vous avez jusqu’au 26 septembre pour voter pour sa série Métamorphosis.

Depuis 2010, les « Zooms » encouragent et mettent en valeur la profession de photographe à travers un prix presse et un prix public. Pour cette nouvelle édition, Fisheye soutient Charlotte Abramow.  Charlotte, 23 ans, est une photographe belge basée à Paris. Elle signe avec Métamorphosis une série sur l’apparition de la puberté chez les jeunes filles. Chaque image constitue un chapitre de la vie de la jeune modèle Thémis – âgée de 11 ans au moment du shooting. Métamorphosis est un double clin d’oeil. Le terme évoque bien évidemment la métamorphose : le passage de l’enfance à l’adolescence. Cela renvoie aussi au procédé maîtrisé par la photographe : la métaphore. Comme une plante, Thémis va grandir et se transformer. Pour la photographe, la métaphore comme la collaboration avec l’artiste végétal Duy Anh Nhan Duc sont apparues évidentes. « La sensibilité et la finesse de son travail ont fait écho à la pudeur et la délicatesse que je voulais retranscrire » explique-t-elle à propos de Duy Anh.

Dépasser le réel pour mieux l’expliquer

 « Je ne suis pas une photographe de l’instant, je visualise puis je construis mes images plutôt que je ne les capture » confie Charlotte. Car sans vision poétique et sociologique, ses projets ne peuvent prendre racine. Et elle y parvient. C’est à travers l’image qu’elle explore ses sujets favoris tels que le rapport au corps, les liens humains ou encore le cycle de la vie. Charlotte aborde avec Métamorphosis des thématiques délicates. Elle brise les tabous en créant des images poétiques, mystérieuses et en même temps très étranges. Encore aujourd’hui, la puberté lui apparaît encore comme une période très étrange qu’elle compare à « une bataille intérieure durant laquelle, il faut trouver son nouveau soi et son nouveau corps, un corps transformé par la nature ».

Pour voter, rendez-vous sur le site des Zooms.

© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow
© Charlotte Abramow

© Charlotte Abramow

© Charlotte Abramow


© Charlotte Abramow

Images par © Charlotte Abramow

Explorez
Massimiliano Perasso ou les larmes sublimes de la mélancolie
© Massimiliano Perasso
Massimiliano Perasso ou les larmes sublimes de la mélancolie
Dans l'objectif de Massimiliano Perasso, il y a « la vie en marge, le long des frontières », déclare celui-ci. Né à Genève, en Italie, ce...
21 novembre 2023   •  
Écrit par Milena Ill
La sélection Instagram #221
La sélection Instagram #221
Le mardi, on vous propose de faire le plein d'inspiration ! Street photo, poésie, ou engagement, chacun pourra s'y retrouver avec notre...
26 novembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #220
La sélection Instagram #220
Explorations urbaines, portraits atypiques et panoramas dépaysants… Les photographes de cette sélection Instagram #220 nous emmènent loin...
19 novembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
La sélection Instagram #217
La sélection Instagram #217
Tendres rêveries et mises en scène énigmatiques composent cette sélection Instagram #217. Un ensemble dépaysant, nous invitant à oublier...
29 octobre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
©Théo Saffroy / Courtesy of Point Éphémère
Voyage aux quatre coins du monde : la séance de rattrapage Focus !
De la Corée du Nord au fin fond des États-Unis en passant par des espaces imaginaires, des glitchs qui révèlent les tensions au sein d’un...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
© Maewenn Bourcelot
Les éternels éphémères : des abeilles et des hommes
C’est un monde sublime et violent, enchanté et tragique, énigmatique et d’une évidence terrible. Avec Les Éternels Éphémères, la...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
© Hugo Mapelli
Quand la photographie s’inspire de la mode pour expérimenter
Parmi les thématiques abordées sur les pages de notre site comme dans celles de notre magazine se trouve la mode. Par l’intermédiaire de...
17 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet