Terminé
Appel à candidature

Bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère : n’attendez plus pour candidater !

L’appel à candidatures pour la Bourse Photographe 2018 de la Fondation Jean-Luc Lagardère est ouvert jusqu’au 9 juin. À la clé : une bourse de 15 000 € pour un jeune photographe.
16 avril 2018   •  
Écrit par Anaïs Viand
Bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère : n’attendez plus pour candidater !

Vous avez un projet original et ambitieux à caractère documentaire, dans le domaine social, économique, politique ou culturel ? N’attendez plus pour candidater à la bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère. Décernée par un jury prestigieux depuis 1991, cette bourse est attribuée à un jeune photographe professionnel désireux de réaliser en France ou à l’étranger une production photographique.

Les modalités de candidature :

  • Avoir 35 ans au plus, au 31 décembre 2018 ;
  • Être francophone : le ou la candidat(e) ne doit pas nécessairement avoir la nationalité
    d’un pays francophone mais maîtriser la langue française écrite et orale afin de rédiger son dossier de candidature et, en cas de sélection, de présenter son projet devant le jury de la bourse photographe ;
  • Avoir réalisé au moins deux travaux photographiques documentaires publiés dans des titres de la presse écrite (papier et/ou web) et/ou dans un livre et/ou dans un catalogue d’exposition… ;
  • Exercer la profession de photographe comme activité principale.

Comment participer ?

Pour participer, il vous suffit de remplir un dossier d’inscription à télécharger sur le site de la Fondation Jean-Luc Lagardère et devant être envoyé au plus tard le samedi 9 juin 2018.

La récompense

Le ou la lauréate bénéficiera d’une dotation de 15 000 € qui lui permettra de financer un grand projet photographique et de disposer du temps nécessaire à sa réalisation.

Ils ont eu la bourse Photographe de la Fondation Jean-Luc Lagardère : Samer Mohdad (1992), Jérôme Brézillon (1995), Matias Costa (1999), Rip Hopkins (2000) Samuel Bollendorff (2002), Éric Baudelaire (2003), William Daniels (2007), Julien Goldstein (2009), Elena Chernyshova (2011), Carolina Arantes (2015), Anna Filipova (2016).

L’année dernière, le jury, présidé par Jean-Luc Monterosso, a attribué la bourse Photographe à Antoine Bruy, un jeune photographe français opérant sur le registre documentaire et dont les travaux explorent la relation Homme-environnement. Il va pouvoir, grâce à la bourse, développer son projet photographique Outback Mythologies portant sur les Aborigènes d’Australie.

Outback Mythologies est une série en six « chapitres » qui questionne et raconte l’outback, ce vaste territoire aux frontières floues. Deux volets ont déjà été traités : l’un sur les stockmen, ces cow-boys emblématiques de l’outback, l’autre sur l’enclave minière de Coober Pedy. La bourse va permettre à Antoine Bruy de faire deux voyages de plusieurs semaines sur place pour réaliser le troisième chapitre qui portera sur le « nom de peau » des Aborigènes, qui définit à la fois la terre et les voyages des ancêtres. « Ce projet, c’est aussi comprendre comment l’homme vit dans son environnement tout en donnant à voir l’histoire d’un pays. » Il compte passer du temps avec les Aborigènes, s’inspirant d’une méthodologie proche de l’ethnologie : l’observation participante.

© Antoine Bruy

© Antoine Bruy, lauréat 2017

La Fondation Jean-Luc Lagardère accorde également des bourses dans les domaines suivants : Auteur de documentaire, Auteur de film d’animation, Créateur numérique, Écrivain, Journaliste de presse écrite, Libraire, Musicien, Producteur cinéma, Scénariste TV..

Plus d’informations sur le site de la Fondation Jean-Luc Lagardère.

Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
© Randa Mirza, « Beirutopia », Lauréate édition 1 / Courtesy of The Eyes
En cours
Appel à candidature
Eyes Wide Open vous propose de publier votre premier livre photo !
16.1129.02
Paris, France
Ouvert aux photographes n’ayant jamais publié de monographie avec un·e éditeur·ice, le concours pour remporter une des Bourses du 1er...
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram
Fisheye
En cours
Concours
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
30.1129.02
Jusqu'au 29 février 2024, La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un...
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy ? 
Panorama 25 - Nos Îles, 2023 © Aliha Thalien
En cours
Appel à candidature
Et si vous deveniez étudiant·e du Fresnoy
15.1220.03
Le Fresnoy – Studio national des arts contemporains lance un grand appel à candidatures destiné aux artistes souhaitant approfondir leur...
MANE lance son premier concours photo, Capture what Moves, en soutien à la jeune création
Jasmine © Groupe Mane
En cours
Appel à candidature
MANE lance son premier concours photo, Capture what Moves, en soutien à la jeune création
12.0108.03
Le groupe du secteur des parfums et arômes, lance un appel à candidature pour son premier concours, destiné à la jeune création.
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 9 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet