Terminé
Concours

Découvrez les lauréats du concours MILK x Fisheye : Langage sensible !

Les équipes de la Milk Photography Masterclass et de Fisheye se sont réunies pour élire les lauréats de leur concours Langage sensible. Lumière sur les cinq photographes distingués !
09 juin 2021   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Découvrez les lauréats du concours MILK x Fisheye : Langage sensible !

Les équipes de la Milk Photography Masterclass et de Fisheye se sont réunies pour élire les lauréats de leur concours Langage sensible. Lumière sur les cinq photographes distingués !

Tout au long de leur carrière, les photographes poursuivent une quête du sensible. En variant les langages, les esthétiques, les techniques, ils s’appliquent à construire des ensembles d’images ordonnés, rythmés, qui se lisent à la manière de phrases. Une réflexion autour de la série photographique que la Milk Photography Masterclass et Fisheye Magazine encouragent. En avril dernier, les deux équipes avaient lancé un concours autour du thème Langage sensible. L’occasion pour les artistes de partager leurs récits sérisés. Découvrez, aujourd’hui, les cinq lauréats !

Première place : Tommaso Gallinaro

Si les villes ont toujours fasciné par leur grandeur et leur énergie, en plein confinement, un phénomène inverse est né. En quête d’une verdure, d’un calme bienfaisant, les gens se sont tournés vers une nouvelle manière de vivre. Mais qu’en est-il de nos habitudes néfastes ? Pouvons-nous réellement respecter notre planète ? Dans un univers onirique, où le flash aveuglant perce l’obscurité pour révéler des éléments étranges, surnaturels, le photographe Tommaso Gallinaro donne à voir une nature hypnotique, aussi familière qu’inconnue.

Il remporte une place à la prochaine Milk Photography Masterclass, la collection des Fisheye Photobook 1, 2 et 3 ainsi qu’un abonnement d’un an au magazine Fisheye.

© Tommaso Gallinaro© Tommaso Gallinaro
© Tommaso Gallinaro© Tommaso Gallinaro

© Tommaso Gallinaro

Deuxième place : Chloé Milos Azzopardi

« Cette série a pour origine les crises de dissociation et de dépersonnalisation que j’expérimente depuis une vingtaine d’années. Ce sont des troubles qui affectent la capacité d’une personne à former un “soi” constant, ils se manifestent par des “sorties de corps”, des absences ou par des pertes de sensations »,

confie Azzopardi. Inspirée par les Métamorphoses d’Ovide, la photographe redéfinit dans Les formes qu’ils habitent en temps de crise les notions d’altérité, d’individualité et de pluralité. Une œuvre surnaturelle, repoussant les limites du corps pour mieux l’interroger.

Elle remporte une session de travail conjointe MILK / Fisheye, un Fisheye Photo Review 2021/22, ainsi qu’un abonnement d’un an au magazine Fisheye.

© Azzopardi© Azzopardi
© Azzopardi© Azzopardi

© Azzopardi

Troisième place : Juliette Treillet

C’est l’environnement de son enfance que capture Juliette Treillet. Un univers naturel, brut, où les montagnes croisent les brumes matinales et les animaux sauvages. « Ce sont des espaces où j’ai grandi, dans lesquels j’ai construit des cabanes ou des barrages, où j’ai couru et trébuché. Puis, un jour, un accident, une braise est devenue brasier et le dialogue s’est rompu », se souvient-elle. Adulte, elle s’immerge à nouveau dans ces terres, à la recherche de l’étincelle perdue, des souvenirs de ces lointaines années.

Elle remporte une session de travail conjointe MILK / Fisheye ainsi qu’un abonnement d’un an au magazine Fisheye.

© Juliette Treillet© Juliette Treillet

© Juliette Treillet

© Juliette Treillet

Quatrième place : Valérian Galy

Entre abstraction et poésie, Valérian Galy a construit Floating. Une série monochrome aux gris dominants. « Il s’agit d’un regard à volonté lumineuse, sur le deuil – celui d’une séparation, et de la disparition d’un ami », précise-t-il. Au cœur de ses images, corps et nature s’assemblent et composent un récit décousu, guidé par des lueurs mystérieuses, des éclats symbolisant l’espoir.

Il remporte une session de travail conjointe MILK / Fisheye ainsi qu’une carte cadeau à dépenser sur le store Fisheye.

© Valérian Galy© Valérian Galy
© Valérian Galy© Valérian Galy

© Valérian Galy

Cinquième place : Anna Haillot

Ancuei s’embrassoun, deman d’amassoun

… Le nom de la série d’Anna Haillot reprend un proverbe niçois signifiant « aujourd’hui ils s’embrassent, demain ils s’assomment ». En jouant avec les couleurs, la variété des sujets, et les compositions, la photographe dresse avec adresse un portrait atypique – contre-fantasme de la Côte d’Azur.

Elle remporte une session de travail conjointe MILK / Fisheye ainsi qu’une carte cadeau à dépenser sur le store Fisheye.

© Anna_Haillot© Anna_Haillot

© Anna_Haillot

© Anna Haillot

Félicitations également à Vincent Hedoin, Vijay Sarathy, Valentina Osnovikoff, Philippe Sixtine, Caroline Ruffault, Didier Renard, Raphaël Halin, Pascal Rivière, Mania Benissi, Loïc Laforge, Isabelle Scotta, Guillaume Noury, Guillaume Blanchon, Gabriel Dia, Frédéric Martin, Francine Cathelain, Étienne Pirat, Eléonore Guiraud, Dmitry Bayer, David Siodos, Clémentine Courcelle, Claude Somot, Chloé Wasp, Charlotte Audoynaud, Charles Lafiandra, Camille Reposeur, Bastien Bilheux, Arnaud Bicand, Antoine Lecharny et Adeline Spengler, les trente finalistes du concours.

Image d’ouverture : © Tommaso Gallinaro

Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
@regardsdes / Instagram
Fisheye
En cours
Concours
Fisheye x La Poste : photographes, sublimez vos bureaux de poste !
30.1130.06
La Poste s’allie à Fisheye pour lancer un concours ayant pour thématique : mon bureau de poste. À la clé ? Un abonnement à Fisheye...
The Dreamers, un concours en soutien aux jeunes talents 
© Édouard Mendis prise par son père, Thilan Mendis
En cours
Appel à candidature
The Dreamers, un concours en soutien aux jeunes talents 
15.0215.09
L'association RÊVE, qui promeut la photographie à travers l'éducation, lance un appel à candidatures pour son concours de photographie...
Le Prix de la Photo Industrielle lance sa 5e édition !
© Richard Martin / L'Équipe - industriellenationale.fr
Partenaire
En cours
Appel à candidature
Le Prix de la Photo Industrielle lance sa 5e édition !
25.0325.05
Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale
Étudiant·es, le Grand Prix de la Photographie Industrielle « Un autre regard sur l’industrie » est lancé, et récompense 5 lauréat·es...
Photographes aguerri·es, venez participer au Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière
© Olivier Jobard / MYOP
En cours
Appel à candidature
Photographes aguerri·es, venez participer au Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière
27.0317.06
Vous êtes un·e photographe professionnel·les résidant en France et vous avez un projet audacieux ? Candidatez au Prix de Photographie...
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
© Jennifer McLain
Behind the Facade : l’étrange huis clos de Jennifer McLain
Dans Behind the Facade, Jennifer McLain compose un monde dans lequel elle tente de se soustraire à des évènements du quotidien qui...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
© Jana Sojka
Quand l’étranger devient intime : les dialogues ininterrompus de Jana Sojka
Jana Sojka imagine des diptyques afin de donner cours à un dialogue ininterrompu. Dans un nuancier crépusculaire lui inspirant sérénité...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
© Charlie Tallott
Charlie Tallott est le lauréat 2024 du prix Photo London x Nikon
Le 15 mai 2024, à la Somerset House, le Photo London x Nikon Emerging Photography Award a annoncé son nouveau lauréat : Charlie Tallott....
16 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas