Mai 2016

Fisheye Magazine #18 La slow photo donne le tempo

Fisheye Magazine #18 La slow photo donne le tempo

Le temps demeure, dans sa complexité, l’acteur central de la photographie. Il impacte directement la lumière, l’exposition et le rendu final. Dans ce nouveau numéro, nous avons voulu interroger les pratiques de la slow photography, un mouvement aux contours mal définis né en opposition à l’instantanéité, la fulgurance, le partage immédiat et l’ubiquité totale. Des pratiques qui mettent en avant l’expérience photographique, la matérialité des supports et s’attachent à enregistrer des durées plus que des instants. Avec des photographes privilégiant la photo argentique, la chambre grand format, le sténopé, le Polaroid ou les procédés anciens comme l’ambrotype ou les tirages Fresson.

À l’aube de ses trois ans, Fisheye grandit vite et, comme nous vous l’annoncions, nous inaugurons la Fisheye Gallery en juin, dans le 10e arrondissement de Paris. Un espace pour présenter des regards, des auteurs, des gens en qui l’on croit depuis longtemps. Une nouvelle aventure qui prolongera la mise en avant des photographes de l’édition papier, de notre site Internet et des réseaux sociaux. Nous vous préparons de nouvelles surprises pour le numéro d’été qui sera résolument placé sous le signe des Rencontres…

Nos dernières publications
Voir tous les magazines
Fisheye Magazine #63 Combat
© Thaddé Comar
Fisheye Magazine #63 Combat
« “Même la guerre est quotidienne.” Cette citation empruntée à Marguerite Duras (Des journées entières dans les arbres) nous rappelle à...
Janvier 2024
Fisheye Magazine #62 Songe
© Fisheye Magazine
Fisheye Magazine #62 Songe
« Alors que le monde s’embrase à nouveau pour un bout de terre aux marges de la Méditerranée, cela nous rappelle avec vigueur la...
Novembre 2023
Fisheye Magazine #60 10 ans
Fisheye Magazine #60 10 ans
« Nous y voilà. 10 ans. 60 numéros. 9 000 pages – sans compter les hors-séries et les livres. Plus de 500 portfolios imprimés. 8 000...
Juillet 2023
Fisheye Magazine #59 Apparence
Fisheye Magazine #59 Apparence
Pour cette livrée printanière, nous vous embarquons dans un voyage autour des apparences. Celles qui trompent, révèlent ou déstabilisent....
Mai 2023
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Sub #02 Ilmatar, Momo Okabe
Développée durant six années, la série Ilmatar, propose d’accompagner la grossesse de la photographe Momo Okabe, démarrée au moyen d’une fécondation in vitro.
12€
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Sub #01 Le plus beau jour de ma vie, Jean-Christian Bourcart
Jean-Christian Bourcart propose dans sa série un album familial loufoque et décalé, composé de photos de mariages sauvées de l’oubli.
12€
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
Christopher Barraja – De chlore et de rosé
De chlore et de rosé présente cinq étés d’ivresse passés sur la Riviera française. Des images d’insouciance et d’indolence défilent avec un parfum étrange.
40€
Almudena Romero - The Pigment Change
Almudena Romero - The Pigment Change
Dans le travail d'Almudena Romero, pas de pixels ni même de grain, seulement de la chlorophylle. Ainsi, elle forme une œuvre littéralement vivante, mais aussi éphémère.
65€
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 10 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet