Accidentally Wes Anderson

30 juillet 2020   •  
Écrit par Cassandre Thomas
Accidentally Wes Anderson

Le célèbre compte Instagram Accidentally Wes Anderson publie son premier ouvrage éponyme. L’occasion de s’immerger dans des clichés inspirés par l’esthétique du cinéaste. Un livre minimaliste et hypnotique. 

Qui n’a jamais rêvé de vivre dans la sphère unique et colorée des films de Wes Anderson ? Le phare géométrique dans Moonrise Kingdom, le sous-marin jaune dans La Vie aquatique ou encore le bâtiment rose majestueux dans The Grand Budapest Hotel… Les œuvres du cinéaste emportent les spectateurs dans un monde onirique. En 2017, Wally Koval, après moult pérégrinations, découvre différents lieux, structures, ressemblant étrangement à l’univers de Wes Anderson. Le jeune passionné de l’image ouvre alors un compte Instagram : @accidentallywesanderson. L’objectif ? Inviter la communauté du réseau social à partager ses trouvailles du monde entier. Il est désormais possible de plonger dans cette atmosphère cinématographique surréaliste de manière réelle.

Avec plus d’un million d’abonnés, le succès de cette galerie en ligne est viral. Les photographes amateurs ou professionnels ne cessent d’envoyer leurs clichés afin de nourrir la collection. Le projet grandit désormais avec la création d’un livre, Accidentally Wes Anderson, autorisé par le cinéaste lui-même. « Alimenté par un design distinctif, des photographies étonnantes et des récits inattendus, Accidentally Wes Anderson est un passeport pour l’inspiration et l’aventure. Cet ouvrage dédié aux voyageurs modernes et les fans de l’esthétique particulière de Wes Anderson, est une invitation à regarder le monde à travers une lentille différente », explique Wally Koval. À la fois inspiration, communauté et aventure, Accidentally Wes Anderson devient l’ouvrage indispensable pour s’immiscer dans l’âme du prodigieux cinéaste.

En précommande (sortie le 20 octobre)Accidentally Wes Anderson, Little, Brown and Company, $35, 368 p.

© _JamesWong / Instagram

© _JamesWong / Instagram

© chrsschlkx / Instagram

© chrsschlkx / Instagram

© heath_travels / Instagram© paulhiller / Instagram

© à g. heath_travels et à d. paulhiller / Instagram

© paulfuentes_photo / Instagram

© paulfuentes_photo / Instagram

© emprestridge / Instagram
Processed with VSCO with c1 preset
© friiidaberg / Instagram

© à g. emprestridge et à d. friiidaberg / Instagram

© valentina_jacks / Instagram

© valentina_jacks / Instagram

© jackspiceradams / Instagram© olle.l.olle / Instagram

© à g. jackspiceradams et à d. olle.l.olle / Instagram

Image d’ouverture © chrsschlkx / Instagram

Explorez
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
© Maewenn Bourcelot
Les images de la semaine du 15.04.24 au 21.04.24 : pleins feux sur le potentiel du médium
C’est l’heure du récap‘ ! Les photographes de la semaine creusent l'énigme derrière les images, puisent dans les possibilités du 8e art...
21 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Photon Tide, le glitch à l'âme
© Photon Tide
Photon Tide, le glitch à l’âme
« Je voudrais que vous n'ayez pas peur de ce qui se trouve dans votre esprit, mais que vous l'embrassiez », déclare Photon Tide, ou « Pho...
19 avril 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
© Nicolas Jenot
Nicolas Jenot : le corps des machines et ses imperfections
Expérimentant avec la photo, la 3D ou même le glitch art, l’artiste Nicolas Jenot imagine la machine – et donc l’appareil photo – comme...
18 avril 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
© Nicolas Lebeau
Nicolas Lebeau, reprendre le contrôle des images
Avec Voltar A Viver (« Retourner à la vie », en français), Nicolas Lebeau questionne notre rapport aux images en puisant aussi bien dans...
17 avril 2024   •  
Écrit par Ana Corderot
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
© Inuuteq Storch
Necromancer : Inuuteq Storch, mage noir au service des mythes groenlandais
Dans Necromancer, un récit monochrome aux frontières du monde spirituel, Inuuteq Storch illustre les coutumes de ses ancêtres, tout en...
Il y a 1 heure   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #451 : la vie simple
© Melissa Alcena / Instagram
La sélection Instagram #451 : la vie simple
De la photographie de paysage à la nature morte en passant par l'autoportrait, notre sélection Instagram de la semaine est une ode...
Il y a 5 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
© Lorenzo Castore
Fièvre : les remous intimes de Lorenzo Castore
Jusqu’au 11 mai, la galerie parisienne S. accueille le photographe Lorenzo Castore, l’un des pionniers de la nouvelle photographie...
22 avril 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Dans l’œil de Kin Coedel : l'effet de la mondialisation sur les regards
© Kin Coedel
Dans l’œil de Kin Coedel : l’effet de la mondialisation sur les regards
Aujourd’hui, plongée dans l’œil de Kin Coedel, à l’origine de la série Dyal Thak. Dans ce projet poétique, dont nous vous parlions déjà...
22 avril 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet