Adobe CC Photo : du sur-mesure pour les photographes

30 août 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Adobe CC Photo : du sur-mesure pour les photographes
Avec le Creative Cloud pour la Photo, Adobe propose une formule d’abonnement sur mesure pour les photographes, professionnels ou passionnés.

Le photographe : un créatif en perpétuelle mobilité ! Des paysages, des portraits, du sport, des événements, du photojournalisme, … L’objectif d’un photographe capture mille et une choses à un instant T, jamais au même endroit et jamais à la même heure. Ce sentiment de liberté, il veut aussi l’avoir quand vient l’heure de la retouche et du traitement de ses images. Liberté de capture, mais aussi liberté de création : l’offre Creative Cloud pour la Photo est la formule idéale pour les photographes amateurs ou passionnés qui souhaitent créer d’incroyables images.

Avec le Creative Cloud pour la Photo, Adobe propose une formule d’abonnement sur mesure pour les photographes, professionnels ou passionnés. Creative Cloud pour la Photo s’articule autour de Photoshop mais aussi de Lightroom (desktop mobile & web), deux compères difficilement séparables pour les photographes.

© Adobe
© Adobe

Au travers d’un abonnement mensuel, le photographe accède à ses deux logiciels fétiches et bénéficie bien sûr de l’ensemble des fonctionnalités de Photoshop et Lightroom avec les mises–à-jour au fil de l’eau et la possibilité d’installer les applications sur deux machines (Mac ou Windows), mais aussi des applications mobiles qui peuvent lui être utiles dans la retouche rapide (Photoshop Fix, Lightroom Mobile ou Photoshop Mix) ou encore du Service Adobe Portfolio qui lui permet de faire connaitre et valoriser son travail.

Une offre à prix imbattable pour la rentrée !

Creative Cloud pour la Photo se présente comme une solution simple, efficace et économique pour bénéficier et utiliser deux logiciels indispensables à la photographie. Comptez moins de 12 euros/mois* pour cette offre qui combine Photoshop CC, Lightroom CC et tous les services associés (contre environ 25 euros/mois pour un abonnement à Photoshop CC seul). Une offre logicielle spécialement calibrée pour les photographes et un prix qui fait clairement de l’œil à toute une frange historique d’utilisateurs des produits Adobe. Et jusqu’au 2 septembre, Adobe propose une offre promotionnelle à durée limitée avec Creative Cloud pour la Photo à 9,98 €/mois *.

© Adobe
© Adobe

Créatifs professionnels, créez partout, tout le temps !

Avec le Creative Cloud, les créatifs professionnels ne sont pas en reste. Adobe leur propose une offre à la manière des services de streaming audio, ou l’utilisateur paye un abonnement pour accéder et utiliser un ensemble de services et produits. Avec la formule Creative Cloud « Toutes les Applications » l’abonné accède à l’ensemble de la logithèque et services. Libre à lui d’installer et d’utiliser les applications qu’il souhaite. Cette distribution permet aussi de bénéficier sans cesse des dernières mises-à-jour développées, les plus abouties, mais également de profiter de nombreux services complémentaires à valeur ajoutée – comme par exemple TypeKit ou encore d’applications mobiles pour pouvoir être créatif partout et tout le temps. Désormais développements et mises-à-jour se font au fil de l’eau, quasiment en temps réel. Pour 60 euros/mois (59,99 €/mois), l’abonné à Adobe Creative Cloud accède à tout. Plus de vingt applications dont les incontournables Photoshop CC, Illustrator CC, After Effects CC, Premiere Pro CC… Il n’a plus à choisir et faire de compromis. Le moindre besoin ou envie peut être comblé.

Avec son offre Adobe Creative Cloud, Adobe propose également un abonnement à un logiciel seul pour 24 euros/mois. Mais le calcul est vite fait. A partir de trois logiciels, l’abonnement global est plus avantageux. D’autant qu’il s’accompagne d’une multitude de services plutôt pratiques dans le processus créatif et flux de production.

* pour un engagement de 12 mois.

En (sa)voir plus

→ Pour profiter de l’offre

→ Pour découvrir les autres abonnements Adobe

Explorez
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
© Edwige Lamy
Les Photographiques : illustrer le mystère du vivant
Comment capter le mystère au sein du vivant ? Comment retranscrire la mutabilité infinie de nos identités ? Cette année, du 16 mars au 14...
26 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
© Alban Dejong
600° : à Bordeaux, LesAssociés plongent dans les décombres des incendies
Jusqu’au 17 mars 2024, le collectif LesAssociés présente l’exposition 600° au cœur de l’Espace Saint-Rémi, à Bordeaux. Un récit choral...
15 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
© Richard Pak
Les photographes de Fisheye et la pollution sublimée
Enjeux sociétaux, troubles politiques, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur nos pages ne...
09 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
© Bec Wood
Bec Wood : le féminisme comme combat, la maternité comme armure
Depuis l'Australie, l’artiste émergeante et engagée, Bec Wood, capture la féminité en s’extrayant de toute injonction sociale.
Il y a 10 heures   •  
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
© Lee Shulman / Omar Victor Diop
Rendre visible le racisme : les photographes de Fisheye militent
Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le biais des images, les préoccupations de notre époque. À...
27 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
© Sofia Sanchez et Mauro Mongiello / Instagram
La sélection Instagram #443 : visions futuristes
Cette semaine, les photographes de notre sélection Instagram esquissent des narrations aux accents futuristes. Pour ce faire, toutes et...
27 février 2024   •  
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
© Annabelle Foucher
Dans l’œil d’Annabelle Foucher : le pouvoir destructeur des mots
Cette semaine, plongée dans l’œil d’Annabelle Foucher. La photographe de mode, dont nous vous avions déjà présenté le travail, maîtrise...
26 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet