Adobe x Fisheye : Martin Bertrand, convictions et engagements (5/5)

19 septembre 2019   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Adobe x Fisheye : Martin Bertrand, convictions et engagements (5/5)

« Le retour à la nature est sûrement la tendance visuelle la plus évidente », affirme le photographe Martin Bertrand. Pour lui, cette pratique photographique, repérée par Adobe, est une grande source d’inspiration. Focus.

Enfant, Martin Bertrand, photographe français, était fasciné par les grands espaces naturels, synonymes de rêves et de voyages. Un goût pour la nature qui a pris place dans sa pratique photographique. « Comme la majorité des Occidentaux de ma génération, j’ai été sensibilisé aux problématiques environnementales et écologiques grâce à mon éducation et aux médias. Ces enjeux se sont imposés naturellement comme une thématique de prédilection, avec toutefois un prisme sociétal », explique-t-il.

Ses périples en terres inconnues l’ont mené aux Philippines, à Cuba, au Vietnam ou encore en Thaïlande. Si la beauté du monde sauvage l’inspire, les dégâts causés par le dérèglement climatique le touchent profondément. « J’ai passé sept mois sur la péninsule indochinoise. J’ai vu de mes propres yeux les méfaits de la modernité galopante, confie le photographe. Dans le Delta du Mékong, par exemple, la moitié des terres est située à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer. J’ai observé des scènes mélancoliques, où l’eau avait déjà cerné des habitations côtières. »

© Martin Bertrand

Intégrer la nature au monde urbain

 

Les rencontres que Martin Bertrand a faites, au cours de ses périples, ont développé ses convictions et ses engagements. « La fragilité de la nature m’inspire. Elle apparaît comme un véritable enjeu, au 21e siècle », précise-t-il. En 2017, l’auteur s’est rendu à l’oasis Kerlanic, en Bretagne. Un lieu occupé par une communauté autonome surprenante. « Je trouve extraordinaire que dix personnes aient un impact écologique équivalent à celui d’un homme avec un mode de vie conventionnel », ajoute-t-il. En s’y installant durant deux semaines, il s’imprègne du quotidien de la communauté, et sublime leur mode de vie dans ses images. « Ce fut de très belles rencontres, et une expérience unique, qui a alimenté de nombreuses réflexions philosophiques », souligne le photographe.

Pour lui, notre mode de vie moderne est devenu une norme, difficile à transformer. Cependant, il imagine un futur harmonieux, au sein duquel la société des prochaines décennies aura intégré la nature, et combiné un mode de vie écoresponsable à l’espace urbain. Un retour à la nature original, qui l’inspire grandement : « notre croissance nous a déconnectés de notre environnement. La notion de « retour à la nature » constitue donc un réel dépaysement – quelque chose qui a toujours inspiré les photographes ! »

© Martin Bertrand

© Martin Bertrand© Martin Bertrand

© Martin Bertrand

© Martin Bertrand© Martin Bertrand

© Martin Bertrand

© Martin Bertrand

Explorez
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
© Rene Matić
Comment les photographes de Fisheye célèbrent la pride
Enjeux sociétaux, crise environnementale, représentation du genre… Les photographes publié·es sur Fisheye ne cessent de raconter, par le...
27 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
© Wayan Barre
Behind the Plants : l’usine à cancer des États-Unis
La Louisiane, une région occupée par des dizaines d’usines pétrochimiques, possède l’un des taux les plus élevés de cancer et de maladies...
22 mai 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
© River Claure
Warawar Wawa : River Claure recompose Le Petit Prince en Bolivie
Ne pas sombrer dans les clichés folkloriques d’une Bolivie peuplée de lamas et de cholitas, sans renier ses racines : voilà le leitmotiv...
21 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
© Lee Miller Archives, Angleterre 2024
Lee Miller à Saint-Malo : une exposition présente de rares images de la Seconde Guerre mondiale
À l’occasion du 80e anniversaire de la libération de Saint-Malo, la chapelle de l’École nationale supérieure de la marine...
17 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Focus #73 : les mutations sacrées de Zoé Chauvet
05:07
© Fisheye Magazine
Focus #73 : les mutations sacrées de Zoé Chauvet
C’est l’heure du rendez-vous Focus ! Ce mois-ci, Zoé Chauvet croise le documentaire et l'abstraction et tisse les liens du corporel au...
29 mai 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
© Roman Jehanno / Instagram
Courrier des photographes #1 : être ou ne pas être photographe, telle est la question
Vous êtes photographe ou vous souhaitez le devenir ? Vous avez des questions sur cette profession qui fait rêver, mais ne savez pas où...
29 mai 2024   •  
Écrit par Agathe Kalfas
Photographier en Normandie : un laboratoire de créativité
Hippolyte MACAIRE, Louis Cyrus MACAIRE, Navire quittant le port du Havre, 1851, daguerréotype, 15 x 11 cm, Paris, Bibliothèque nationale de France
Photographier en Normandie : un laboratoire de créativité
Dans le cadre de la 5e édition du festival pluridisciplinaire Normandie Impressionniste, le MuMa – Musée d’art moderne André Malraux au...
29 mai 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
© Chantal Elisabeth Ariëns
À Bildhalle, Chantal Elisabeth Ariëns explore notre langage émotionnel
Jusqu’au 20 juillet, le centre d’art Bildhalle à Amsterdam, accueille la photographe et artiste visuelle Chantal Elisabeth Ariëns, qui se...
28 mai 2024   •  
Écrit par Costanza Spina