Alexis Vasilikos expose dix ans de photo

30 mars 2016   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Alexis Vasilikos expose dix ans de photo
Le photographe grec Alexis Vasilikos, qui avait fait la couverture de Fisheye #13, présente en ce moment une exposition solo à Athènes, “Here Is All There Is”, qui regroupe une sélection de ses photos réalisées entre 2005 et 2015.

Pour sa première exposition à la CAN Gallery d’Athènes, Alexis Vasilikos présente Here Is All There Is, une sélection d’images qu’il a réalisé entre 2005 et 2015. Photographe très productifs, les photographies exposées sont en quelque sorte les survivantes d’un vaste travail d’éditing. C’est justement ce qui démarque Alexis : l’editing est une part fondamentale du travail de ce photographe qui créé de manière compulsive.

© Alexis Vasilikos, Untitled (Covered), 2011 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Covered), 2011 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery

Ce qu’il aime dans la photographie, c’est la qualité de la photo en elle-même, indépendamment de ce qu’elle nous évoque. Sa démarche s’apparente à une forme de méditation dont l’objectif n’est pas de raconter une histoire, mais de guider nos esprits à l’endroit où pourrait naître cette histoire. Par ce qu’il nous montre, il suggère d’autres significations en mélangeant l’ordinaire à l’extraordinaire.

© Alexis Vasilikos, Untitled (Electra), 2008 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Electra), 2008 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery

Alexis Vasilikos, qui est né et a grandi à Athènes, n’a jamais quitté son pays, la Grèce. C’est au cours de ses années d’études au lycée qu’il s’intéresse à la photographie, devenue son métier depuis déjà vingt ans. « Je vais dehors et je me promène. Je m’inspire de mon environnement, puis j’en fais un mélange avec de l’amour et mes sentiments », déclare-t-il en guise de démarche artistique. Il n’aime pas capturer des choses en particulier. Ce qu’il cherche, c’est être là au bon moment. « D’une certaine manière, il n’y a qu’un seul thème qui m’intéresse, c’est la vie en elle-même car elle est unique. Je peux dire que mon travail est autobiographique dans le sens où il reflète ma vision de la vie. Je suppose que c’est ça mon thème favori, c’est vivre. »

© Alexis Vasilikos, Untitled (Grandmother), 2013 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Grandmother), 2013 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Covered), 2011 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Covered), 2011 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Fallen Leaves), 2013 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
© Alexis Vasilikos, Untitled (Fallen Leaves), 2013 / Courtesy of CAN Christina Androulidaki gallery
Explorez
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par...
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
© Orianne Ciantar Olive
Orianne Ciantar Olive : lumières de résistance
Dans After War Parallax, Orianne Ciantar Olive esquisse les contours de Sarajevo et de Beyrouth, deux villes distinctes dont la...
Il y a 2 heures   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
© Samuel Lebon
Le Bruit que font les animaux pour mourir : Samuel Lebon s’isole du désir pour mieux créer
Croisant photographie et littérature, Samuel Lebon compose Le Bruit que font les animaux pour mourir. Un ouvrage hybride convoquant le...
21 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
© Deborah Turbeville
Deborah Turbeville : réinventer le féminin en photographie
Photocollages est la première grande rétrospective consacrée à l’icone Deborah Turbeville. Artiste révolutionnaire, Turbeville a...
21 février 2024   •  
Écrit par Costanza Spina
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
The Necklace, 1999 © 2021, Alessandra Sanguinetti / Magnum Photos
Les Aventures de Guille et Belinda : Alessandra Sanguinetti documente les étapes de la vie
Pendant plus de deux décennies, Alessandra Sanguinetti a documenté, au travers de mises en scène, le quotidien de deux petites filles de...
20 février 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet