Alexis Vettoretti remporte le Prix Roger Pic 2021

Alexis Vettoretti remporte le Prix Roger Pic 2021

En partenariat avec Fisheye Magazine, la Scam a désigné le lauréat du Prix Roger Pic 2021 : Alexis Vettoretti. Un photographe documentaire capturant l’âme humaine avec sensibilité.

Chaque année, la Scam remet le Prix Roger Pic à l’auteur ou l’autrice d’un portfolio photographique documentaire, témoignant d’un regard humaniste et généreux. Une manière de rendre hommage au photographe, réalisateur et militant du droit d’auteur qui a donné son nom à ce prix. Doté de 5000 euros, le concours vise à soutenir l’œuvre d’un ou une artiste dont le parcours appelle une juste reconnaissance. Cette année, en partenariat avec Fisheye Magazine, l’événement a récompensé Alexis Vettoretti. Une mention spéciale a également été attribuée à Florence Levillain, de l’agence Signatures, pour sa série Nébuleuse.

© Alexis Vettoretti

À la rencontre des autres

Photographe documentaire, Alexis Vettoretti s’intéresse aux tranches de vie. Intéressé par l’humain, il place, au cœur de ses travaux, des interrogations sociétales, qui transcendent les territoires et les époques. En noir et blanc, avec une profonde sensibilité, l’artiste part à la rencontre des autres, de leur existence, de leur singularité, et construit des projets aussi mélancoliques que poignants. « Je me suis rendu régulièrement dans un hôtel longue durée d’un quartier populaire de Paris, explique-t-il. Depuis un demi-siècle, ce lieu accueille des hommes, un loyer moyen de 500 € par mois pour quelques m2. Ils s’appellent Joël, Rolland, Pascal, et vivent dans une chambre sans cuisine, toilettes et douche à l’extérieur. Ils font partie de la « zone grise ». Une zone de notre société boueuse où quand on y met le pied, il est difficile d’en sortir. Elle s’accroche aux godasses et laisse des traces. » Une immersion dans un monde en marge que notre société préfère ignorer.

© Alexis Vettoretti© Alexis Vettoretti

© Alexis Vettoretti

Explorez
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
13 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
© Michael Ackerman
Markowicz & Ackerman : à Arles, deux dialogues avec le temps
Du 27 juin au 29 septembre 2024, la galerie Anne Clergue Galerie à Arles présente Le monde flottant, de Michael Ackerman et Maciej...
Il y a 10 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
© Katalin Száraz
La fille du marin : les aventures océaniques de Katalin Száraz
Katalin Száraz compose, avec La fille du marin, un hommage visuel à la profession de son père. Une série oscillant entre les fantasmes de...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Les expositions photo à découvrir cet été !
Paris, 1967 © Joël Meyerowitz
Les expositions photo à découvrir cet été !
Chaque saison fait fleurir de nouvelles expositions. À cet effet, la rédaction de Fisheye a répertorié toute une déclinaison...
14 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
L’éternel été de Beatrice Salomone
© Beatrice Salomone
L’éternel été de Beatrice Salomone
À l’argentique, Beatrice Salomone capture une saison estivale infinie, dont la chaleur pousse les corps à se détendre et les...
14 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas