Au micro de « Regardez voir » #99

19 juin 2019   •  
Écrit par Mélanie Baume
Au micro de  « Regardez voir » #99

Cette semaine, Brigitte Patient a découvert l’exposition Selfies, égaux / ego, présentée au festival Portrait(s) à Vichy. Ensuite, direction Bordeaux pour les expositions de Harry Gruyaert à l’occasion de la saison culturelle intitulée Liberté.

Vichy accueille jusqu’au 8 septembre, la 7e édition du festival Portrait(s). Composé de dix expositions en centre-ville et à l’extérieur, la manifestation dévoile l’art du portrait se dévoile sous ses multiples formes et styles. Brigitte Patient nous emporte dans une exposition en particulier : Selfies, égaux / ego. Pour Olivier Culmann, le commissaire, le selfie constitue une « révolution » contemporaine de la photographie. « Alors que depuis sa création, l’appareil photographique était dirigé – comme notre œil – de soi vers les autres, sa direction s’est brusquement inversée », précise le photographe. 

Que ce soit devant la Tour Eiffel, avec la Joconde, ou bien à la plage, cette mode photo ne possède pas vraiment de codes artistiques. Le selfie demeure un moyen de communication documentant les modes de vies contemporains.

© Michelle Liu

© Michelle Liu

Une bagarre avec la réalité

À Bordeaux, à l’occasion de la saison culturelle intitulée Liberté, les œuvres de plusieurs photographes sont exposées dans la ville. Parmi eux, on retrouve Harry Gruyaert et ses clichés colorés et brumeux. Et notamment Rivages, une composition de bords de mer capturés durant 40 ans, et présentée dans la Base Sous-Marine de Bordeaux. Mers et ciels déchaînés s’entrechoquent. Le spectateur pourra aussi découvrir de nouvelles images réalisées au cours d’une résidence et exposées à l’arrêt sur l’image galerie.

Sa démarche n’a rien d’intellectuel, car ce sont ses instincts qui guident son regard à travers l’objectif. « Pendant la prise de vue, je ne réfléchis pas, c’est intuitif, comme une sorte de bagarre avec la réalité », confie le photographe. Un artiste passionnant à retrouver à Bordeaux du 20 juin jusqu’au 20 août, ainsi qu’à l’Hôtel Départemental des Arts du Var, à Toulon, du 21 juin ou 22 septembre.

© Harry Gruyaert© Harry Gruyaert

© Harry Gruyaert

© Harry Gruyaert / Magnum Photos

Explorez
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
© Pauline Suzor / Instagram
La sélection Instagram #442 : parades fantasmées
Cette semaine, notre sélection Instagram vous plonge au cœur d'un évènement folklorique, festif et coloré : le carnaval. Retrouvez, en ce...
20 février 2024   •  
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
© Jacques Sonck / Courtesy Gallery FIFTY ONE
PhotoBrussels : la capitale belge fait son festival
La 8e édition du Photo Brussels Festival vient d’ouvrir dans la capitale européenne. Avec au menu 56 expositions réunissant 300 artistes...
07 février 2024   •  
Écrit par Eric Karsenty
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
© Karolina Wojtas
Kidnapping, animaux-espions et bad trip au LSD : la séance de rattrapage Focus !
Paysages japonais, matchs de catch mexicains, guerre centenaire, religions futuristes, soirées érotiques, amitiés artificielles… Comme...
07 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
© Nico Therin
Dans Élan, Nico Therin ancre les « moments d’apesanteur »
Influencé par l’écriture documentaire, Nico Therin trouve l’inspiration dans la narration des moments ordinaires, ceux qui charment par...
02 février 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas
Nos derniers articles
Voir tous les articles
Au Jeu de Paume, l'activisme florissant de Tina Modotti
© Tina Modotti / Courtesy of Jeu de Paume
Au Jeu de Paume, l’activisme florissant de Tina Modotti
Jusqu’au 12 mai prochain, le Jeu de Paume accueille deux expositions qui, bien que distincts par les époques et les médiums employés...
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Homme et chien avec un masque à gaz, source : Ullstein bild / Getty Images
Du passé au présent : comment les photographes de Fisheye se réapproprient les images d’archives
Enquête familiale, exploration d’un événement historique, temporalités confondues… Les artistes ne cessent de se plonger dans les images...
23 février 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Constantin Schlachter et la matière de l'existence
© Constantin Schlachter
Constantin Schlachter et la matière de l’existence
Constantin Schlachter interroge les liens entre l’image et la psyché, à travers ses expérimentations sur la matière.
23 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Mohamed Bourouissa, Alyssia, 2022, Courtesy de l’artiste et Mennour Paris © Mohamed Bourouissa / ADAGP, Paris, 2023
Mohamed Bourouissa : le chaos de ce que nous sommes, au Palais de Tokyo
Jusqu’au 30 juin, le Palais de Tokyo accueille plusieurs expositions qui ouvrent les débats et les perspectives. En cette période...
22 février 2024   •  
Écrit par Milena Ill