Boda Boda Madness : taxi drivers ou superstars ?

31 juillet 2018   •  
Écrit par Elodie Lenhardt
Boda Boda Madness : taxi drivers ou superstars ?

Jan Hoek photographie pour créer du lien. L’artiste hollandais s’intéresse au résultat inattendu apparaissant durant un shooting. Avec Boda Boda Madness, il propose des portraits surréalistes de chauffeurs de taxi-moto à Nairobi.

Un jour, suite à la publication d’une annonce pour trouver des modèles, Jan Hoek se retrouve dans la maison d’un soixantenaire – un homme qu’il n’aurait jamais rencontré autrement. « C’est à ce moment-là que j’ai compris que je voulais être photographe », précise-t-il. Depuis, il utilise son boitier pour entrer en contact avec des inconnus, et tenter de saisir leur réalité. Loin du rapport traditionnel photographe/sujet, l’artiste hollandais s’intéresse à ce qui se crée entre son modèle et lui, résultat de leurs différentes attentes. « C’est très important de collaborer avec les personnes que je rencontre. Le point de départ du projet est aussi fait de leurs envies. » Souvent, la finalité du shooting ne ressemble en rien à ce qu’il avait imaginé et le sujet devient créateur.© Jan Hoek

La moto la plus cool de Nairobi

Boda Boda Madness démarre d’une envie commune avec le designer de mode kenyan ougandais Bobbin Case. À Nairobi, les conducteurs de Boda Boda (taxi moto) customisent leurs véhicules pour attirer les clients. Les deux compères ont alors l’idée de leur confectionner des tenues assorties à leurs motos. « Tous les chauffeurs de Boda Boda veulent avoir la moto la plus cool de Nairobi. On voulait les représenter comme de véritables superstars », précise Jan. Collaboration oblige, les deux artistes se sont adaptés aux volontés de chacun. « Le pilote rasta voulait avoir un casque dans lequel ses dreadlocks étaient encore visibles. Nous y avons donc fait deux trous ». Ses portraits constituent un résultat délicieux et inattendu où chaque détail compte. Réalité ou fantaisie ? La question se pose face à ces images de super-héros.

© Jan Hoek
© Jan Hoek© Jan Hoek© Jan Hoek© Jan Hoek© Jan Hoek© Jan Hoek

Explorez
The Unmovable Mover : l'usine imaginaire d'Alessandra Leta
© Alessandra Leta
The Unmovable Mover : l’usine imaginaire d’Alessandra Leta
L’artiste italienne Alessandra Leta construit une fiction en fragments, qui prend pour contexte une usine imaginaire de pièces détachées...
12 juin 2024   •  
Écrit par Milena Ill
Tatiana Lopez : s'approprier son histoire à coups d'aiguille
© Tatiana Lopez
Tatiana Lopez : s’approprier son histoire à coups d’aiguille
La délicate broderie qui s’esquisse sur les polaroids de Tatiana Lopez narre l’histoire de minorités. Les récits de femmes et de...
05 juin 2024   •  
Écrit par Marie Baranger
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
© Michael Oliver Love
Participez à nos lectures de portfolio sur le thème des fiertés !
Dans le prolongement de notre dernier numéro – dédié aux fiertés – Fisheye organise des lectures de portfolio le 13 juin 2024....
04 juin 2024   •  
Écrit par Fisheye Magazine
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
© Mikael Siirilä
Here, In Absence : les contemplations en musique de Mikael Siirilä
Dans Here, In Absence, Mikael Siirilä donne une nouvelle vie à des photographies que nous vous avions déjà présentées il y a quelques...
31 mai 2024   •  
Écrit par Apolline Coëffet
Nos derniers articles
Voir tous les articles
How I Met Jiro : les marges d'Osaka révélées par Chloé Jafé
© Chloé Jafé
How I Met Jiro : les marges d’Osaka révélées par Chloé Jafé
Avec How I Met Jiro, livre édité conjointement par The(M) Editions et IBASHO, Chloé Jafé clôt une trilogie en trois chapitres qui conte...
Il y a 3 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
© Eudora Welty
Au début de la photographie : des femmes pionnières au Pavillon Populaire
Du 26 juin au 29 septembre le Pavillon Populaire de Montpellier exposera Eudora Welty et Gabriele Münter, deux femmes artistes majeures...
Il y a 7 heures   •  
Écrit par Costanza Spina
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
© Campbell Addy
Campbell Addy : quand la nuance reprend ses droits
Jeune photographe à l'ascension fulgurante, Campbell Addy s'engage corps et âme pour offrir une visibilité aux personnes noires et queer...
Il y a 11 heures   •  
Écrit par Milena Ill
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
© Michael Young
Focus : la communauté LGBTQIA+ donne de la voix
Depuis deux ans, Focus s’attache à raconter des histoires : celles qui enrichissent les séries des photographes publié·es dans nos pages....
12 juin 2024   •  
Écrit par Lou Tsatsas